jeudi 31 décembre 2009

The M Award Catégorie livres

8 commentaires
Voici venu le temps de faire le bilan des lectures de cette année 2009. J'ai donc décidé de décerner un prix aux livres qui m'ont le plus touchés, captivés ...

Avec pas loin de 71 livres et plus de 29 000 pages lus, cette année a été bien remplie. Malgré quelques périodes de creux, mon rythme a été de 3 à 5 livres par mois, voir plus pour les très bons mois (Septembre gagnant avec 12 livres lus).

Mais passons aux choses sérieuses :





Catégorie du livre ayant le plus de mordant tous crocs confondus : 


Catégorie du livre m'ayant fait verser ma petite larme 




Catégorie du livre ayant ravivé l'envie de magie




Catégorie du Livre ayant un goût de trop peu



Catégorie Coup de Coeur Magique




Catégorie Coup de Coeur qui fait réfléchir



Catégorie Coup de Coeur Jeunesse 





Catégorie du livre dont je me serais bien passé cette année 




Catégorie Saga dont je ne louperai aucunes sorties




Je me souhaites d'aussi bonnes lectures pour l'année 2010, notamment grâce au Challenge Livradditct et au Forum du même nom, toujours riche en découverte.

Mon objectif cette année sera de lire plus qu'en 2009, je me demande chaque fois si c'est possible.

lundi 28 décembre 2009

La fabuleuse histoire des lunes de Pandor, tome 1 : Abracadgadascar de Ménéas Marphil

4 commentaires
Épiphane, jeune orphelin de 15 ans, vit sur l'îlot Nat, au milieu de l'océan Indien. Il a été recueilli par mère Pélagie et sœur Bertille, les deux intendantes de l'orphelinat. Il y mène une vie tranquille, jusqu’au jour où il décide de retrouver son père qu'il sent vivant quelque part.
Bravant l’interdit de mère Pélagie, il fuit d’abord sur l’île voisine dans l'espoir de rejoindre son parrain, Don Mercurio Da Vita. Mais au fil des rencontres, il se découvre les pouvoirs d’un futur grand magicien et embarque avec ses amis pour Elatha, sur l’île fabuleuse d’Abracadagascar.
Elatha est le plus grand centre de magie ancestrale au monde, celle des origines du pouvoir. Epiphane y découvre un univers prodigieux dans une nature luxuriante et nourricière, où arbre immense doté d’une vie propre abrite l’école de magie. Et comme le célèbre Harry Potter dans son école de Poudlard, il y entame son initiation…

 Voilà un livre qui a le superbe défaut d'être addictif. Il comporte tous les éléments que j'aime dans un livre jeunesse : magie, décors superbes, amitiés naissantes, découvertes des forces du mal qu'il faudra vaincre, jeune héros attachant ...

Les descriptions des lieux sont superbes et il n'en ai que plus facile de s'imaginer aux côtés des personnages. Je me suis plusieurs fois demandée si l'auteur s'était inspiré de lieux réels ou bien si l'Ilot Nat, Albaran ou bien Abracadagascar sont issus de l'imagination des plus fertiles de Ménéas Marphil. En tout cas ces décors majestueux ne font que renforcer la force de ce livre.

L'autre force de se livre est l'univers magique des plus convaincant que l'on retrouve ici. Tout comme dans Harry Potter ou Tara Duncan, les moindres détails ont été pensés et donne une impression de réalité à la magie. Tout comme Epiphane, héros du livre, nous découvrons le monde magique. Que dire du Comptoir de la Guilde si ce n'est qu'il recèle des trésors merveilleux tel le chemin de traverse. Que penser de l'arbre immense qui abrite l'école de magie, aussi fabuleux et à vous couper le souffle que le palais d'Autremonde. Les forces du Mal occupe d'ailleurs sont jumeau, un arbre géant fossilisé du nom d'Yggdrasil.

Dans ce premier tome, on effleure seulement l'histoire d'Epiphane et du pronaos Filus Aquarti. Il est clair que les destins de ces jeunes gens seront étroitement liés et que des découvertes extraordinaires et des combats terrifiants sont à venir dans les deux tomes suivants (Le Sceau de Cyané et Les Secrets de Gaïa). Chaque personnage du livre, même si l'on pense qu'il n'est que secondaire trouve vite sa place dans l'aventure et sera surement utile à la suite des aventures d'Epiphane.

J'ai adoré trouver dans ce livre toutes les références mythologiques, les allusions à d'autres oeuvres de fiction et à des personnages légendaire. Pour moi ce livre est un concentré de Harry Potter, Tara Duncan et de l'Alchimiste (où l'on retrouve les Flamel et L'arbre géant, Yggrasil ainsi que plusieurs réfèrences mythologiques), trois livres aux univers incroyable, ce qui en fait mon gros coup de coeur de l'année.

En conclusion, je peux d'or et déjà vous avouez que j'ai lu ce premier tome en 5h et que j'ai déjà entamé le suivant qui subira sans aucun doute le même sort. Une lecture à recommander.

Je tiens à remercier les Editions Au Diable Vauvert et Livraddict, qui ont fait que cette belle découverte fut possible.

L'avis de Heclea. et de Fée Bourbonnaise

samedi 19 décembre 2009

Les Mille et Une Vie de Billy Milligan de Daniel Keyes

6 commentaires

Quand la police de l'Ohio arrête l'auteur présumé de trois, voire quatre, viols de jeunes femmes, elle pense que l'affaire est entendue : les victimes reconnaissent formellement le coupable, et celui-ci possède chez lui la totalité de ce qui leur a été volé. Pourtant, ce dernier nie farouchement. Son étrange comportement amène ses avocats commis d'office à demander une expertise psychiatrique. Et c'est ainsi que tout commence... On découvre que William Stanley Milligan possède ce que l'on appelle une personnalité multiple, une affection psychologique très rare. Il est tour à tour Arthur, un Londonien raffiné, cultivé, plutôt méprisant, Ragen, un Yougoslave brutal d'une force prodigieuse, expert en armes à feu, et bien d'autres. En tout, vingt-quatre personnalités d'âge, de caractère, et même de sexe différents ! 
Mes sentiments à la lecture furent nombreux. D'abord la curiosité face à ce début d'histoire des plus "banales" qui ne laisse en rien présager la suite. Comment l'agression de plusieurs femmes a pu entraîner l'écriture d'un ouvrage sur le coupable ? Car ce n'est malheureusement pas un fait exceptionnel. 
 
Ce livre, qu'on aurait pu penser être un enième thriller, est en fait l'exact récit de la vie de Billy Milligan, jeune homme aux personnalités multiples. C'est là qu'intervient mon deuxième sentiment. J'étais septique. C'est un syndrôme des plus méconnus et n'y connaissant pas grand chose aux maladies mentales, je me demandais, au début de ma lecture, si cela pouvait vraiment être réel ou bien n'était ce qu'une manière pour Billy de passer à travers la justice en simulant.

Mais bien vite, je fus touché par ce personnage. Sa détresse est réelle, il ne comprends pas plus que nous ce qui lui arrive, ce mal qui le touche. Tout le long du livre, on nous livre des épisodes de ce que fut sa vie, les périodes d'embrouilles où les personnages se succédent, chacun étant destiné à entrer dans le projecteur (prendre le contrôle de la conscience) lorsque ces compétences sont nécessaires. Car c'est cela qui est incroyable. Chaque personnalité tiens un rôle défini, comme Ragen qui est le gardien de la haine et qui prends conscience dés qu'un danger menace ou Danny gardien de la douleur, qui supporte du haut de ses 14 ans, le mal que les autres ne sont pas capable d'assumer. Et chacune des 24 personnalités à son rôle. 

L'incrédulité pris place ensuite. Je n'en suis toujours pas revenu d'ailleurs. Face à l'absurdité des différentes décisions de justice, qui empêchait Billy d'être traité dans les meilleurs conditions. Tout ça pour des histoires politiques, des campagnes de presses qui ont démolis l'image de Billy auprès de la population.

J'ai terminé ce livre avec la curiosité. Je ne peux m'empêcher de penser à Billy qui avait réussi à fusionner ces personnalités pour ne plus faire qu'un, qui finit dans ce livre par être encore plus dissociés qu'il ne l'avait été. On sent son manque d'envie de se battre à la fin, face à une justice qui reste sourde. J'ai donc très envie de lire "Les Mille et Une guerre de Billy Milligan" pour enfin savoir si quelqu'un aura entendu ses appels et si Billy aura réussi à n'être qu'un.

Ce récit se lit d'une traite ou quasi, les quelques 600 pages défilent sans vous laisser le temps de remarquer les heures passer. L'auteur a fait là un travail remarquable de recherche et de classement, pour avoir relater l'histoire de Billy Milligan de manière aussi précise. S'appuyant sur le témoigne d'une soixantaine de personne, sur les entretiens qu'il eu avec Billy, Daniel Keyes réalise là un docu-fiction des plus passionnant. 
  
Je remercie Le Livre de Poche pour avoir permis à quelques membres privilégiés de Livraddict, de pouvoir découvrir ce livre incroyablement vrai.

Les avis de Heclea et Neph

mercredi 16 décembre 2009

La communauté du Sud, tome 5 : La morsure de la panthère

2 commentaires
Attention risque de Spoiler (même si j'essaie de ne pas en faire)

 Une nouvelle aventure pour Sookie qui, avouons le, n'a vraiment pas de chance. Les problèmes lui tombent dessus plus vite qu'ils ne se résouent, les blessures aussi.

J'ai trouvé ce tome un peu plus "mature" que les précedents. Peut être parce que l'on y parle moins de sexe, ce qui finit pas lasser je trouve, ou bien parce que Sookie doit faire face à des soucis plus sérieux. Sookie est toujours partager entre plusieurs hommes, j'ai toujours du mal à comprendre comment elle peut passer de l'un à l'autre et ce serait bien qu'elle fasse enfin un choix, mais on sent qu'elle fait des efforts pour mettre ses "pulsions" de côté afin de résoudre les énigmes de ce tome.

J'ai bien aimé la manière dont Eric lui tourne toujours autour, se doutant qu'il s'est passé quelque chose lors de son amnésie (tome 4) mais ne réussissant pas à savoir quoi. Par contre, le "retour" de Bill dans sa vie ne m'a fait ni chaud ni froid, je vois pas du tout ce qu'elle lui trouve en fait.

Il y a foule de personnages dans ce tome, entre les changeling, les vampires, les fées et les humains. Il y a plusieurs histoires en parallèle, et cela casse un peu la monotonie. Je reprocherais cependant à ce tome un manque d'action, il y en a mais clairsemé au fil de l'ouvrage et cela m'a manqué.

En conclusion, un bon petit moment de lecture parmi les vampires et autres cess qui sera renouvelé bien vite je l'espère.


"Moi, Sookie, 26 ans, je suis toujours serveuse Chez Merlotte et, à mon grand désespoir, à nouveau célibataire. Non contente d'être au prise avec des mutants - dont mon frère Jason ! -, me voilà confrontée à un tueur de mutants ! Et j'ai jusqu'à la prochaine plein lune pour trouver le vrai coupable ..."

samedi 12 décembre 2009

Christmas Carol de Charles Dickens

3 commentaires

Le soir de Noël, un vieil homme égoïste et solitaire choisit de passer la soirée seul. Mais les esprits de Noël en ont décidé autrement. L'entraînant tour à tour dans son passé, son présent et son futur, les trois spectres lui montrent ce que sera son avenir s'il persiste à ignorer que le bonheur existe, même dans le quotidien le plus ordinaire.




Un petit conte de Noël de saison, comme j'en lis tous les ans à cette période. Ici la lecture faisait aussi l'objet d'une lecture commune sur Livraddict dans le cadre du Book Club.

J'ai été à deux doigts d'abandonné ma lecture après en avoir lu la moitié. Je n'adhérais pas du tout, je n'étais pas dans l'histoire. Cela m'ennuyais rien que de me dire qu'il me fallait le lire.

Mais n'ayant pas l'habitude d'abandonner mes lectures, j'ai persévéré. Il m'est alors apparu que j'aurais dû lire le conte d'une traite et non pas par morceau car toute la magie du conte se révèle au fur et à mesure.

Le style de l'auteur reste cependant difficile d'accès car évidemment d'un autre temps, mais passé ce détail la lecture de se fait de manière fluide et agréable (cela ne m'est apparu qu'a la deuxième moitiè du livre). J'ai également apprécié l'implication du lecteur dans le conte, lorsque le narrateur s'adresse directement à lui.

Je n'ai que peu adhéré à la manière dont Scrooge retourne sa veste, trop rapidement à mon goût (mais indispensable au vu de la longueur d'un conte) mais j'ai trouvé très judicieux la manière dont cela c'est passé. L'intervention des esprits de Noël passé, présent et à venir, lui font prendre conscience de ce qu'il a été, de ce qu'il est devenu et de ce qu'il deviendra s'il ne change en rien son comportement. Une bonne leçon de morale.

Un coup de coeur spécial pour la famille de Bob Cratchit qui nous rappelle qu'à Noël, le principal n'est pas l'opulence du repas mais bien le plaisir de passer un moment agréable réuni en famille. Ce que l'on devrait tous avoir en tête à l'approche des fêtes.

samedi 5 décembre 2009

Bleu cauchemar de Laurie Faria Stolarz

7 commentaires

Ce n'est pas la plus belle fille du lycée. Ni la plus populaire. Pourtant, elle est unique : elle a le don de prémonition. Ca commence avec des rêves. Il y a des lys blancs, la fleur des ténèbres. Quelqu'un la traque dans les bois. Elle ignore qui et ne sait pas comment lui échapper. Puis c'est le matin. La vie de Lucy reprend son cours normal. Et ça recommence. Toutes les nuits. Mais ce n'est que le début. Car elle sait que bientôt, très bientôt ses cauchemars vont devenir réels.



C'est la couverture qui m'a tout d'abord attirée vers ce livre, mystérieuse et sombre. Et puis à la lecture de la quatrième de couverture, plus aucun doute, il fallait que je lise ce livre !

Première impression, c'est un livre clairement destiné aux ados. On se perd un peu dans les détails futiles et inutiles de la vie de Lucy, Drea et Amber, adolescentes et camarades d'internat.

Mais si l'on met de côté cela, l'histoire est très prenante. Une petite bande d'ados, obnubilées par les garçons, en prise avec un détraqué qui les menacent et qui leur fait peur. Lucy, qui pratique la magie blanche et qui mets tout en oeuvre pour découvrir qui est ce personnage. Le point important de l'histoire ce sont les cauchemars de Lucy, qui sont en faite des prémonitions, une vision du futur. Si Lucy parvient à les interpréter correctement, alors elle pourra sauver son amie Drea qui est en danger.

J'ai fini par m'attacher à Lucy, je suis intriguée par ses pouvoirs qui lui viennent apparemment de sa grand-mère. On n''en sait pas beaucoup plus sur sa vie et ses origines, ni comment elle a découvert ses capacités. J'espère que ce sont des détails qui figurent dans le tome 2 ( Blanc Fantôme) car j'ai bien l'intention de le lire.

C'est un livre qui se lit facilement et rapidement, le style n'est pas très recherché mais je vous avouerais qu'après avoir lu Le Parlement des Fées, c'est tout à fait ce qu'il me fallait.

mercredi 2 décembre 2009

Le parlement des fées, tome 2 : L'Art de la mémoire de John Crowley

2 commentaires

 Smocky a vieilli mais l'étrange maison d'Edgewood n'a pas changé. Son fils Auberon a choisi d'aller rejoindre sa belle à la Cité froide et moderne.
De curieux événements troublent le pays des fées : une disparition mystérieuse, l'apparition d'un planétarium résolument immobile, le réveil d'une majesté déchue à la barbe rouge. Il va falloir se réunir pour éviter le pire ...




C'est un conte. Voilà ce qui est important de se remémorer tout le long du livre. C'est un Conte qui se déroule sous nos yeux et chaque partie nous est dévoilée petit à petit.

Les désordres chronologiques m'ont un peu moins perturbée que le premier tome. Il faut dire qu'il y en a moins, ou tout du moins, qu'ils ne sautent pas autant d'années. L'auteur a laissé derrière lui les phrases complexes, mais elles sont toujours aussi longue ce qui m'a valu de me perdre plus d'une fois.

Le début est un rappel d'un événement passé, qui se révélera par la suite important pour l'histoire et pour le bon déroulement du Conte. Sans lui, le Conte ne pourrait continuer. La suite nous ramène avec Auberon à Edgewood pour une courte visite, visite qui va le pousser à retourner dans la Cité et à prendre son Destin en main. Nous serons ensuite transporté de la Cité à Edgewood tout le long du livre.

Le rythme de ce tome m'a paru plus soutenu et plus prenant. Les passages défilent et j'ai enfin eu cette envie d'en savoir toujours plus. Un à un, les mystères se dévoilent, certains personnages ( secondaire dans le premier tome ) prennent de l'importance, la magie du tome 1 est tout aussi présente, et la lumière se fait sur le Conte.

La fin, soit ce qui correspond au dernier livre, m'a paru intense, rapide et incroyablement riche. Dans le sens où beaucoup de questions y trouvent une réponse, où certains personnages refont surface mais aussi que de nouvelles interrogations se forment. On a pas tout à fait l'impression d'arriver à la fin du Conte. Certaines choses sont restées totalement hermétiques à ma compréhension, malgré mes efforts intenses.

Je ne regrette pourtant absolument pas d'avoir fait cette lecture, qui m'aura accaparé quasiment mon temps de lecture journalier. Une belle découverte qui mériterait, je pense, une seconde lecture dans quelques années. Certaines subtilités ayant pu m'échapper.

Je remercie une nouvelle fois les Editions Points qui ont eu la gentillesse de nous faire parvenir les 2 tomes lors de ce partenariat ainsi que le Forum Livraddict qui n'a de cesse d'organiser de plus en plus de partenariats formidable !

lundi 23 novembre 2009

Sous le Cèdre de Catherine Thomas-Antérion

3 commentaires




Sous le cèdre invite à s’abriter sous l’arbre majestueux, pour chercher l’ombre, se protéger de la pluie, ou regarder la lumière à travers les branches horizontales. Ces textes font suite à En soie (Prix Création, Vallée de l’Huveaune, 2009). Après la descente dans les terres intimes, l’auteure explore le grand air. L’écriture tantôt travaillée comme la laque déposée en plusieurs couches pour augmenter la brillance, tantôt simplifiée à l’extrême, invite le lecteur à comprendre de quel bois il est fait. Le voyage poétique solitaire révèle l’expérience fabuleuse d’être en symbiose avec l’autre, si proche et si dissemblable, au point d’être d’une espèce différente, et ce pour un bénéfice mutuel : « Sous le Cèdre, je profite de la fraîcheur, regarde couler la sève dans mes artères (...) et permets aux branches de s’élever en massant les racines. »

La poésie et moi c'est une vieille histoire. Faut dire que la dernière fois que je m'y suis frottée, c'était en primaire avec les poésies que l'on nous faisait réciter. Et Mr de la Fontaine est loin d'être dans le même registre que Mme Thomas-Antérion.
Mais j'aime découvrir de nouveaux genres et de nouveaux auteurs. C'est pourquoi j'ai relevé le défi de découvrir ce recueil de poésie, édité par les Editions Baudelaire.

Ce fut non sans mal que je me suis plongée, pendant un de mes trop rares moments de calme, dans cette suite de texte. Oui car pour moi cela restera une suite de texte sans relation les uns avec les autres.
J'ai eu beau chercher, retourner les phrases dans tous les sens, je n'y ai malheureusement rien compris.

Où l'auteur cherche à nous emmener ? Que dois je comprendre ? Y a t il un but à ces textes ?

Autant de questions qui sont restées sans réponse après ma lecture.

La seule chose qui m'est venue à l'idée (clarté soudaine et fugasse) c'est que l'auteur m'a semblé s'être allongée sous un cèdre et a laissé son esprit divaguer, à récolté les différentes pensées, sensations qui lui venaient et les a couchées sur le papier. Cela n'engage que moi, bien évidemment.

Il est donc indubitable que la poésie n'est pas un genre pour moi. Je n'ai manifestement pas la sensibilité ni la capacité de compréhension nécessaire pour lire ce genre de recueil. Il est difficile de ne mettre ici qu'un extrait de texte, donc je m'abstiendrais.

Je remercie tout de même les Editions Baudelaire pour avoir permis à des néophytes comme moi de tenter leur chance dans la lecture de poésie. Merci également au forum Livraddict qui nous permet de découvrir de nouveaux horizons livresques grâce aux nombreux partenariats organisés.

Le tag des 7

2 commentaires


Pauline m'a gentillement tagguée et je dois donc à mon tour vous dire les 7 choses que j'aime. Et pour une fois, ne parlons que de moi ( y a pas de raisons ), je vais donc vous dire ce que j'ai aimé faire ce week end, week end de totale liberté étant donné que j'avais lâchement abandonné mes enfants chez leur mamie pour deux jours.

Pendant ce week end, j'ai donc aimé :

- Me coucher à pas d'heure sans avoir à me dire "J'espère que les enfants dormiront tard demain matin". Couchée à 2h vendredi soir, levée à 11h samedi matin, comme au temps ou j'étais encore nullipart (sans enfant quoi)

- Voir ma maison rester en ordre toute la journée !

- Pouvoir me poser sur le canapé avec un livre (of course) sans qu'une personne de moins d'un mètre ne me saute dessus à la TripleX (si vous connaissez pas le catch, désolé ma joke tombe à l'eau)

-Aller au cinéma voir Tentation sans devoir me presser pour récupérer les monstres chez leur baby-sitter du moment.

-Manger n'importe quoi n'importe quand. Pas besoin de se soucier de l'équilibre alimentaire pour le bien être des nains de jardins.

-Passer du temps avec Mr comme au temps où l'on étais un jeune couple (ça date, 10 ans bientôt !)

-Retrouver mes enfants avec bonheur le dimanche après midi, parce que mine de rien ils m'ont manqué les bougres !

Je passe le relais de ce petit tag (un peu transformé pour l'occasion) à qui le veut.

vendredi 20 novembre 2009

Le parlement des fées, tome 1 : L'orée du bois de John Crowley

8 commentaires
"Un certain jour de juin, le jeune Smoky Barnable quitte la grande Cité par le nord afin d’aller épouser sa bien-aimée Daily Alice et vivre avec elle dans la demeure d’Edgewood, jadis construite par John Drinkwater, architecte excentrique passionné de sciences occultes, afin d’y loger sa famille."
"Edgewood : une maison qui n'en est pas une, mais dix, cent. Une folie architecturale sur laquelle le temps n'a plus de prise. Un refuge au milieu des bois pour les derniers vestiges d'un royaume imaginaire bientôt disparu.
Edgewood : un endroit hors du monde où se nouent les fils de la vie, où l'amour, la mort et le souvenir tissent des liens invisibles autour des femmes et des hommes. Un lieu enchanteur où s'écrira le testament d'une époque, sous la forme d’un Conte, lorsque, pour la dernière fois, se réunira le Parlement des Fées."
Je me suis perdue dans le bois. Au début de ma lecture, les mots défilaient sans me révéler leur secret. Les phrases parfois immensément longues me laissaient sur le bas côté et continuaient leur bout de chemin alors que moi, je devais revenir sur mes pas pour tenter de trouver un sens à tout ça.
Ce fut un début de lecture dans une totale confusion. Je me souciais tellement de la compréhension que je finissais par ne plus rien comprendre du tout.
Et puis, au détour d'une phrase, un passage qui me fait de l'oeil, qui m'intrigue et qui m'accroche :

"Oui. Le monde entier en couleurs, comme s'il était fait de sucres d'orge - non, comme s'il était fait d'un arc-en-ciel. Tout un monde de couleur, aussi douces que la lumière, à perte de vue. Vous brûlez d'envie de courir l'explorer. Mais vous n'osez plus faire un pas, parce que ce serait peut être un faux pas - alors vous vous contentez de regarder, et de regarder encore. Et vous pensez : voilà, j'y suis enfin"

On entre-aperçoit après cela un monde, un autre monde. Nous le découvrons à travers Smocky, tout aussi perplexe que nous. Un petit bout de ce monde secret nous est dévoilé par Daily Alice. Nous sommes mis sur la bonne piste par Nuage et Violet qui nous révèlent que tout cela fait parti du Conte.

L'écriture dense et complexe de l'auteur nous laisse souvent sur le bord de la route. Mais de ci de là, un petit moment magique nous ramène sur le chemin du Conte et l'envie de continuer la lecture revient. Et mon désir secret de comprendre enfin où l'auteur cherche à nous emmener n'est pas étranger à la poursuite de ma lecture.

En effet, des questions se posent tout le long du livre, mais difficile de trouver les réponses. Pourtant des flash-back impromptus pourraient nous mettre sur la voie, mais au contraire. Au lieu d'apporter d'hypothétiques réponses aux questions qui foisonnent, ces retours en arrière amènent à leur tour leur lot de questions sans réponses. Le mystère reste donc entier.

Tout tourne autour du Conte, on le sait. Nous sommes toujours à un doigt de connaître enfin un détail qui pourrait nous éclairer. Une foule de personnage se succèdent nous révélant chacun une petite parcelle de vérité, sans que l'on soit toutefois en mesure de rassembler les morceaux du puzzle et de crier "Eureka !".

Quelques passages m'ont quand même légèrement gênés de par leur propos, d'autres m'ont étonnés car surgis de nulle part, de nouveaux personnages aussi ajoutant à la confusion que je ressentais déjà face à ce livre.

Heureusement au fil des livres (le premier tome est divisé en trois livres), la lecture devient plus aisée et les pages se tournent à un bon rythme. Les mystères commencent à être éclaircis, en partie, pendant que d'autres s'ajoutent à la, déjà longue, liste.

Un premier tome à lire tout doucement mais intensément, afin de découvrir peu à peu cet univers étrange et passionnant à la fois.

Je remercie les Editions Points et le forum Livraddict qui m'ont permis de découvrir ce livre.

Le Parlement des Fées Tome 1
John Crowley
Editions Points

mardi 17 novembre 2009

L'étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman

9 commentaires
A la lecture de Nobody Owens, vous plongez inexorablement dans un nouveau monde. Un monde où il est possible qu'un enfant d'à peine deux ans, devenu orphelin après l'assassinat de ses parents, soit adopté par un couple de fantômes mais aussi par tout un cimetière.

Devenu citoyen d'honneur du cimetière, Nobody acquiert la capacité de communiquer avec tous les fantômes, de passer à travers les murs, de disparaître aux yeux des visiteurs du lieu.

Silas, personnage sombre dont on ne sait pas grand chose ni sur sa nature exact ni sur son rôle au milieu de ces fantômes et de leur cimetière, veille à ce que Nobody ne manque de rien. Vivant au milieu des morts, nourritures et vêtements ne sont pas aisés à obtenir et c'est Silas qui s'en charge. Il prend également soin d'apprendre à Nobody ses lettres, à partir des inscriptions des pierres tombales.

C'est dans un univers gris et gai à la fois que l'on évolue, dans un mélange paradoxal de vie et de mort. Le mystère qui plane au dessus du petit garçon ajoute à cela une note inquiétante qui nous pousse à la lecture pour en savoir toujours plus.

Une lecture agréable, légère et divertissante, agrémentée de très jolies illustrations qui ponctuent le livre.


Nobody Owens est un petit garçon parfaitement normal. Ou plutôt, il serait parfaitement normal s'il n'avait pas grandi dans un cimetière, élevé par un couple de fantômes, protégé par Silas, un être étrange ni vivant ni mort, et ami intime d'une sorcière brûlée vive autrefois. Mais quelqu'un va attirer Nobody au-delà de l'enceinte protectrice du cimetière : le meurtrier qui cherche à l'éliminer depuis qu'il est bébé. Si tu savais, Nobody, comme le monde des vivants est dangereux...



L'étrange vie de Nobody Owens
De Neil Gaiman

Albin Michel 
Collection Wiz

dimanche 15 novembre 2009

The Big Challenge Livraddict

6 commentaires


Jess et Baba, les boss de Livraddict, nous on concocté un petit challenge de derrière les fagots.
Et comme je suis pas à une contradiction près, j'ai décidé de m'y inscrire. Espèrons que ce soit le seul auquel je succomberai pour 2010.

Le principe ? Une liste des 100 meilleurs livres selon le bibliomania du site a été dévoilée (liste arretée ce dimanche 15 novembre à 20h). Chacun est libre de se donner un nombre de livres à lire l'an prochain, le but étant d'atteindre le quota, et même de le dépasser si l'on peut. Enfin tout ça est bien mieux expliqué dans le topic dédié sur le site.

Ci dessous, je vous présente la liste des 100 livres. En mauve, ceux que j'ai déjà lu. En vert, ceux qui sont déjà dans ma PAL. En bleu, ceux que je souhaite lire en priorité.


1 ~     Anita Blake, tome 02 : Cadavre rieur    
2 ~     Anita Blake, tome 03 : Le cirque des damnés    
3 ~     Le Pacte des Marchombres, tome 2 : Ellana : L'envol    
4 ~     Le Pacte des Marchombres, tome 3 : Ellana : La prophétie    
5 ~     Mercy Thompson, tome 03 : Le baiser du fer    
6 ~     Mercy Thompson, tome 02 : Les liens du sang    
7 ~     La Fée carabine    
8 ~     La petite marchande de prose    
9 ~     La voleuse de livres    
10 ~     Le Seigneur des Anneaux, tome 3 : Le Retour du Roi    
11 ~     Charlie et la chocolaterie    
12 ~     Le Bon Gros Géant    
13 ~     Orgueil et Préjugés    
14 ~     Geisha    
15 ~     Des fleurs pour Algernon    
16 ~     Artemis Fowl, tome 1    
17 ~     Artemis Fowl, tome 2 : Mission Polaire    
18 ~     Artemis Fowl, tome 3 : Code Éternité    
19 ~     Artemis Fowl, tome 4 : Opération Opale    
20 ~     Inconnu à cette adresse    
21 ~     La Peste    
22 ~     La Quête d'Ewilan, tome 1 : D'un monde à l'autre    
23 ~     La Quête d'Ewilan, tome 3 : L'île du Destin    
24 ~     Jane Eyre    
25 ~     Le Pacte des Marchombres, tome 1 : Ellana    
26 ~     Le Seigneur des Anneaux, tome 2 : Les Deux Tours    
27 ~     Mercy Thompson, tome 01 : L'appel de la lune    
28 ~     Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates    
29 ~     L'Assassin Royal, tome 2 : L'Assassin du Roi    
30 ~     L'Assassin Royal, tome 3 : La Nef du crépuscule    
31 ~     Roméo et Juliette    
32 ~     L'Assassin Royal, tome 1 : L'Apprenti assassin    
33 ~     Anita Blake, tome 01 : Plaisirs coupables    
34 ~     La gloire de mon père    
35 ~     La nuit des enfants rois    
36 ~     Les âmes vagabondes    
37 ~     Enfants de la terre, tome 1 : Le Clan de l'ours des Cavernes    
38 ~     La Quête d'Ewilan, tome 2 : Les Frontières de Glace    
39 ~     Les Mondes d'Ewilan, tome 1 : La forêt des captifs    
40 ~     Les Mondes d'Ewilan, tome 3 : Les tentacules du mal    
41 ~     A la croisée des mondes - Intégrale     (Mais pas lu intégralement)
42 ~     Chroniques des vampires, tome 2 : Lestat le vampire    
43 ~     La sorcière de la rue Mouffetard, et autres contes de la rue Broca 
44 ~     Les Thanatonautes    
45 ~     L'ombre du vent    
46 ~     Cyrano de Bergerac    
47 ~     Le Livre des Étoiles, tome 1 : Qadehar le Sorcier    
48 ~     Le Livre des Étoiles, tome 2 : le Seigneur Sha    
49 ~     Le Nom de la rose    
50 ~     Les Mondes d'Ewilan, tome 2 : L'oeil d'Otolep    
51 ~     Les Piliers De La Terre    
52 ~     L'évangile selon Pilate, suivi de Journal d'un roman volé    
53 ~     Ramsès, tome 3 : La bataille de Kadesh    
54 ~     Harry Potter, tome 3 : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban    
55 ~     Harry Potter, tome 4 : Harry Potter et la coupe de feu    
56 ~     Je suis une légende    
57 ~     Les Trois mousquetaires    
58 ~     Si c'est un homme...    
59 ~     Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers    
60 ~     Harry Potter, tome 6 : Harry Potter et le prince de sang-mêlé    
61 ~     Le meilleur des mondes    
62 ~     Le Seigneur des Anneaux, tome 1 : La Communauté de l'Anneau    
63 ~     Harry Potter, tome 7 : Harry Potter et les reliques de la Mort    
64 ~     Ensemble, c'est tout    
65 ~     84, Charing Cross Road    
66 ~     Le portrait de Dorian Gray    
67 ~     Ne le dis à personne...    
68 ~     L'Épée de vérité, tome 1 : La première leçon du sorcier    
69 ~     Ma vie est tout à fait fascinante, tome 1 : Ma vie est tout à fait fascinante    
70 ~     Des souris et des hommes    
71 ~     Les Hauts de Hurlevent    
72 ~     Matilda    
73 ~     Millénium, tome 2 : La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette    
74 ~     Harry Potter, tome 5 : Harry Potter et l'ordre du phénix    
75 ~     La grammaire est une chanson douce    
76 ~     Chroniques des vampires, tome 3 : La reine des damnés    
77 ~     Frankenstein    
78 ~     La communauté du sud, tome 3 : Mortel corps à corps
79 ~     La saga des sorcières, tome 1 : Le lien maléfique
80 ~     Les Rivières Pourpres
81 ~     Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur    
82 ~     Le magasin des suicides    
83 ~     Coraline    
84 ~     L'Empire des anges    
85 ~     Chroniques des vampires, tome 1 : Entretien avec un vampire    
86 ~     Harry Potter, tome 2 : Harry Potter et la chambre des secrets    
87 ~     Twilight, tome 4 : Révélation    
88 ~     Le journal    
89 ~     Charlie et le grand ascenseur de verre    
90 ~     Hamlet    
91 ~     Le cycle des Dieux, tome 1 : Nous, les Dieux    
92 ~     L'Épée de vérité, tome 2 : La pierre des larmes    
93 ~     Nana    
94 ~     Twilight, tome 1 : Fascination    
95 ~     L'homme aux cercles bleus    
96 ~     Tara Duncan, tome 1 : Les Sortceliers    
97 ~     La jeune fille à la perle    
98 ~     Le joueur d'échecs    
99 ~     L'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde    
100 ~     Millénium, tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes

34/100 déjà lu.
6/100 déjà dans ma PAL
2/100 que je voulais lire de toute manière.

Je fixe donc mon objectif à 8 livres à lire en 2010, ce qui me semble raisonnable, surtout que théoriquement cela fera également baisser ma PAL.

Rendez vous fin 2010 pour voir si j'aurais réussi à finir ce challenge (au moins un une fois dans ma vie !).

Les autres participants : Baba, Jess, Lolo, Cynthia, Emeralda, Soukee, Thalia , Aricie, Nath, Spocky, Aily, Valou, Heclea, Fée 

lundi 9 novembre 2009

Les Sang d'Argent de Melissa de la Cruz

4 commentaires

A Manhattan ou à Rio, en Balenciaga ou en Prada. Theodora Van Alen défile maintenant pour les couturiers les plus hype et fréquente en secret Jack Force. Hélas, la suspicion enfle dans le petit monde des vampires. Qui sait réellement d'où vient la jeune fille ? Tous les regards se tournent vers elle, et pas seulement ceux des photographes. Lorsque les sang-bleu sont invités à un dîner de gala au Brésil, Theodora croit échapper aux rumeurs. Mais quelqu'un l'attend à Rio et le danger est plus grand qu'une chute en Stiletto.

 "Attention risque de spoiler"

Entrons une nouvelle fois dans cette univers mi Gossip Girl mi Vampirique. Des adolescents riches et stylés jusque dans le moindre détail, cachant leur côté obscure de suceur de sang.

Suite des aventures de Théodora Van Alen, cet opus débute de manière un peu lente, malgré le retour d'un des personnages et l'amourette cachée de Jack et Théodora. Il faudra attendre quasi le milieu du livre pour que les révélations se succédent et donnent un rythme soutenue à la lecture, à tel point qu'on ne peut quasiment plus le lâcher.

Le plus gros des chamboulements arrive à la fin, ce qui bouleverse toutes les suppositions que l'on aurait pu faire au cours du livre et des deux précédents. Le fait qu'un quatrième tome soit d'actualité n'y est sans doute pas étranger, l'auteur voulant sans aucun doute garder son lecteur en haleine.

Malgré donc quelques lourdeurs dû à des détails vestimentaires et autres futilités (mais qui fait aussi le charme de cette série), nous retrouvons avec plaisir nos petits vampires. Certains personnages sont un peu plus développés, notamment Bliss qui n'a pas fini de nous surprendre.

J'adore ces vampires qui sont loin des clichés habituels du genre, l'ambiance à la Gossip Girl aide beaucoup à en sortir. Ils sont bien loin les Edward et Stefan perpétuellement torturés et qui luttent toujours contre leur soif de sang humain. Ici l'auteur à trouver un bon moyen de faire de ces vampires de bons vivants en leur permettant de prendre des "distributeurs ambulants" consentants. Et la seule chose qui torture les filles vampires, c'est de savoir quelle tenue elles vont porter au prochain bal.

Le tome 4 "Le baiser du vampire" à déjà rejoint ma LAL et je l'espère trouvera vite le chemin de ma PAL.

jeudi 5 novembre 2009

On repeint les murs et on continue

12 commentaires
Voilà comme vous pouvez le voir, j'ai changé les couleurs du blog. Envie de quelques choses de plus clair et de plus aéré.

Rien d'autre ne va changer, les avis continuent avec de nouveaux partenariats grâce à Livraddict et aux maisons d'éditions partenaires, un paquet de livres lus depuis un moment mais pas encore chroniqués et quelques nouveautés pas encore lus !

Juste pour que vous fassiez la différence, l'ancien design :


See you soon !

mardi 3 novembre 2009

Un bon challenge est un challenge ... inachevé

11 commentaires

Si si, tout le monde vous le dira. Sur la blogosphère, il est de bon ton de se lancer dans tout un tas de challenges plus ou moins loufoques mais il est de mise de ne pas les terminer.
Un challenge fini ? On est carrément Has Been !

Alors pour rester dans l'air du temps, je me suis inscrite, voir même imposée toute seule, à plusieurs challenges cette année. L'heure est venue de faire un petit bilan afin de voir si je n'ai pas été trop zélée et qu'ils sont bien loin d'être achevés.

Le challenge ABC 2009. C'est pleine d'enthousiasme que je m'y suis inscrite à nouveau, puisque l'an dernier j'ai réussi à ne pas le terminer ! Fallait retenter le coup ! Avec 9 livres lus sur 26, je m'en sors honorablement. J'ai même la possibilité de pousser jusqu'à 10 voir 11 avec certains livres dispos en bibliothèque. En bonne voie de non accomplissement !

Le So British Challenge. Mon petit challenge perso. Je me le suis lancé car je trouvais que je ne lisais pas assez de classique, et qui y a t il de plus classique qu'un livre anglais ? Bon on est d'accord. J'en ai lu 2 sur 4 (oui j'ai vu grand !) et pas des moindres puisqu'on a nos amis les Epluchures de patates et Les hauts de Hurlevent. Je pourrais pousser jusqu'à trois car je m'étais mis un Jane Austen, mais j'en ai lu un autre (Orgueils et préjugés). Il est donc presque fini, c'est pour ça que je me freine à présent.

Le Blog-ô-trésors. Ohh comme il était tentant de faire son choix dans une liste plus longue que le bras ! Ici encore le challenge était ambitieux, lire 4 livres sur l'année, difficile n'est ce pas ? Et bien je pourrais dire que celui là est à 99% terminé. Si on tiens compte du fait que j'ai lu 2 des 4 livres, que je vais lire un livre d'un des auteurs mais pas celui choisi au départ (Dickens, pour le book club de livraddict) et que le Sweig est dans ma PAL (tout en bas, bien caché mais il y est). Je ralentis donc la cadence au risque de passer pour Has Been (rappeler vous mon entrée en matière).

L'Objectif PAL. Au moins un challenge que je suis sure de ne pas terminer ! Comme vous le savez parfaitement, il est statistiquement impossible de ramener une PAL à 0. Je suis donc bien partie car la mienne culmine au dessus des 80 depuis un moment déjà. En plus, pour être sure de mener à bien ce challenge, je prends soin de lire des livres qui n'y figurent pas, ce qui ne me laisse pas le temps de piocher dans la fameuse PAL. Challenge quasi accomplit.

Le bilan au trois quart bien tassé de l'année, est que j'ai merveilleusement accompli ma mission de ne finir aucun des challenges de l'année 2009. Et comme une livraddict est faible, nous savons tous que l'année prochaine je remettrais ça avec autant d'ambition !


lundi 2 novembre 2009

Tara Duncan, tome 1 : Les sortceliers de Sophie Audouin-Mamikonian

14 commentaires
"Par le Decorus orne-toi, de mes symboles illumine-moi"

Quel plaisir de plonger à nouveau dans un monde plein de magie ! La tentation est grande de le comparer à celui de notre ami Harry, mais même s'il y a quelques similitudes, le monde de Tara reste quand même beaucoup plus ... Grandiose !

L'auteur nous charme avec beaucoup de détails, le palais où se retrouve Tara prends facilement forme dans notre imagination. Ce serait un réel plaisir de voir les murs du Château qui changent constamment, d'observer les allées et venues de chacun passant littéralement au travers des murs, de rencontrer les personnages aussi insolites que la gouvernante à deux têtes.

Tara qui vient d'arriver sur Autremonde, se fait rapidement des amis, et c'est avec eux qu'elle va vivre des aventures extraordinaires ! Les événements s'enchainent vite et c'est très efficace pour vous amener à lire jusqu'à pas d'heure. Pas un moment l'histoire ne s'essouffle, les scénes d'action sont entrecoupées de scénes plus calme ou se mêlent réfléxion, complot et démonstration de magie !

Bref, une intrigue menée tambour battant, des personnages variés (Sortceliers, Dragons, Elfes, Nains, Chimère, Vampyr ...), un monde parfaitement crédible font de cette série un must à découvrir très vite !

La mère de Tara Duncan a été enlevée ! Tara et Manitou, son grand-père transformé en labrador, partent sur Autremonde affronter dragons, Vampyrs et Sangraves. Mais bientôt le trop puissant pouvoir de Tara fait des envieux, et elle devient la cible de complots dont seul son sens de l'humour et son courage pourront la sauver. Elle devra parvenir à sauver sa mère, découvrir qui veut l'assassiner et pourquoi.





Tara Duncan, tome 1 : Les sortceliers

Sophie Audouin-Mamikonian
Pocket Jeunesse

Ils en parlent aussi : Baba, Heclea, Fée Bourbonnaise, Jess

vendredi 23 octobre 2009

Secrets de Scott Westerfeld

4 commentaires
Voilà un livre qui clôt la saga de Westerfeld "Uglies". Ce tome n'est pas une suite des 4 premiers, mais un genre de "manuel" du monde de Tally Youngblood.
Si vous avez toujours voulu savoir comment fonctionne une planche magnétique, comment est née la série, ce livre est fait pour vous.
Il complète la quadrilogie à merveille, permettant de répondre à certaines questions (la principale que je me posais : qu'a t il bien pu arrivé aux Rouillés ?).
Une manière de se replonger pour quelques pages de plus dans l'univers d'Uglies et de Tally.

Après la série culte Uglies, ce guide indispensable de Scott Westerfeld vous dévoilera, entre autres : tous les secrets des Pretties, des Specials, des Extras et de leurs bandes ; tous les accessoires ultra-sophistiqués de Tally et de ses amis ; ainsi que l'histoire de leur monde et de l'étrange maladie du pétrole qui ravagea l'humanité.



Secrets
Scott Westerfeld
Pocket Jeunesse

jeudi 22 octobre 2009

7 jours à River Falls de Alexis Aunbeque

9 commentaires
Sarah Kent, issue d'une famille modeste, est une étudiante modèle qui mène une vie paisible, parmi l'élite de l'université de River Falls, une petite ville des Rocheuses. Pourtant tout va changer, un matin de printemps, quand Amy Paich et Lucy Barton, ses deux meilleures amies des années de lycée, sont retrouvées atrocement mutilées dans la forêt toute proche. Or, deux jours auparavant, Sarah avait reçu une lettre, plutôt étrange, de Lucy et Amy... Le monde de Sarah bascule dans l'horreur. Sera-t-elle la prochaine victime du tueur ? Le shérif Mike Logan, aidé de Jessica Hurley, son ex-petite amie, une profileuse réputée, est chargé de l'enquête. Tous deux croient très vite être sur la bonne piste. Mais ils ignorent que leur adversaire les manipule avec une redoutable perversité...
Un pur thriller à l'américaine écrit de main de maître par un petit frenchie ! On est directement plongé dans l'ambiance dés les premières pages, le ton du livre est rapidement donné.
Un livre qui se lit d'une traite, prévoir un long moment de disponibilité quand vous l'entamez.
Chaque personnage est très bien défini, chacun à un caractère bien trempé, surtout le shérif qui est un peu bourru et la profileuse se la joue plus subtile.
J'ai un peu regretté que le shérif ait la gâchette aussi facile, que les étudiants soient un peu "clichés américains"(Fille jolie et mec sportif).
Mais l'histoire efface les petits défaut. On est vite entraîné sur différentes pistes, puis finalement on repart dans un autre sens et l'étonnement est de mise. Des rebondissements qui font que l'enquête s'accélère. Alors qu'on pense être sur la piste du tueur, l'histoire apporte de nouveaux éléments qui nous ramène au point de départ. Le tueur véritable est finalement entre-aperçu mais ces motivations nous sont révélées qu'au fur et à mesure de Flash-back, qui nous aide à comprendre son comportement.
J'aurais toutefois voulu en savoir plus sur l'histoire de notre Shérif et de la profileuse, histoire d'amour qui a pris fin mais qui est chargée de non-dit. Peut être cela fera t il l'objet d'un prochain livre.
Alexis Aubenque prévoit une trilogie et le deuxième opus "Automne à River Falls" est déjà disponible (et rejoindra sans doute ma PAL très bientôt !).

Merci aux Editions du Livre de Poche et à Livraddict pour la découverte de ce thriller envoûtant.

7 jours à River Falls
Alexis Aubenque
Livre de Poche

Les avis livraddictiens : Lolo, Noryane, El Jc, Pauline


lundi 19 octobre 2009

Une seconde avant Noël de Romain Sardou

5 commentaires
1851. A Cokecuttle, une cité industrielle anglaise, le petit Harold survit péniblement, vivant sous les ponts et ramonant des cheminées. Et pourtant... Harold ignore qu’il est promis à un destin fantastique. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants. D’extraordinaires voyages l’y attendent. Il est appelé à devenir un personnage que nous connaissons tous très bien : à la longue barbe blanche et au costume rouge éclatant...

Ce petit orphelin est le Père Noël avant qu’il devienne le Père Noël !

Au travers de mille péripéties joyeuses, nous allons assister avec lui à son premier Noël, à sa toute première distribution de cadeaux. Une seconde avant Noël, la question reste posée : le père Noël débutant parviendra-t-il à livrer les jouets aux enfants ? Redonnera-t-il enfin aux hommes le goût de l’impossible et du merveilleux ?

J'aime les fêtes de Noël et j'adore me plonger dans l'ambiance avec un livre. Ce conte de Noël de Romain Sardou m'y a aidé l'an dernier.

J'y ai retrouvé tous les ingrédients que l'on se doit de retrouver dans un conte (de Noël of course) selon moi.

Une touche de pauvreté et de misère pour se mettre dans l'ambiance, un orphelin faisant appelle à notre compassion, une situation des plus précaires qui nous fait craindre le pire pour ce petit bonhomme.

Puis, une lueur d'espoir, un rayon de soleil qui annonce un avenir pas si noir que cela, un ou des bienfaiteurs, un retournement de situation incroyable, un peu de magie et enfin, The Happy End.

Ici tous ces ingrédients sont réunis pour nous faire passer un moment agréable et nous laissent rêveur, à la limite du "Et si c'était vrai ?".

A conseiller à tous ceux qui veulent retrouver l'esprit de Noël et à lire avant de se plonger dans le conte "Sauver Noël" où l'on retrouve une continuité entre les deux concernant les personnages.

Une seconde avant Noël

Romain Sardou

Editions XO

samedi 10 octobre 2009

Le huit de Katherine Neville

5 commentaires
Le Huit est un Thriller ésotérique superbement écris et très prenant. Nous sommes happés dans une gigantesque partie d'échec qui se déroule sur deux siècles.
On passe d'une époque à l'autre sans problème, du 18ème siècle aux années 70, du récit d'une nonne à celui d'une jeune experte en informatique.
Celle ci est embarquée malgré elle dans une histoire des plus compliqués, combinant histoire, échec et alchimie.
J'ai particulièrement aimé les parties consacrées à la révolution française, on a même un aperçu de ce que fut la "terreur" et les abominations qu'elle engendra.
De Monglane à Paris, en passant par la Russie, l'Angleterre, la Corse ou bien encore l'Afrique du Nord et New York, Katherine Neville réussi à nous faire passer un bon moment, à nous scotcher au point de ne plus lâcher le livre avant la dernière page ( pavé de près de 1000 pages tout de même !).

Le Huit
Katherine Neville

Pocket

New York, décembre 1972 : Catherine Velis, jeune experte en informatique, est une spécialiste des échecs. Alors qu'elle se prépare à partir en Algérie travailler pour l'Opep, des événements mystérieux se succèdent. C'est d'abord une vieille femme qui la prévient des dangers qui rôdent autour d'elle, puis un antiquaire qui lui demande de rassembler les pièces d'un jeu d'échecs très ancien dont une bonne partie serait dissimulée en Algérie... Sud de la France, printemps 1790 : Mireille de Rémy et sa cousine Valentine sont novices dans l'abbaye fortifiée de Montglane. Alors que la révolution bat son plein, la Mère supérieure les charge d'une étrange mission : disséminer à travers le monde les pièces du jeu d'échecs de Montglane, qu'un Maure aurait offert à Charlemagne. Celles-ci, réunies, renfermaient un secret qui donnerait accès à une terrible puissance. Les deux cousines partent alors pour Paris où sévit la terreur. Le Huit nous propose de suivre les destins parallèles de Mireille de Rémy et de Catherine Vélis, depuis les alcôves révolutionnaires parisiennes, où se livrent d'étranges luttes de pouvoir, jusqu'aux cercles fermés qui, à notre époque, contrôlent l'énergie et l'économie.

jeudi 8 octobre 2009

Morsure de Kelley Armstrong

9 commentaires

Un voyage excitant à la frontière de la sauvagerie et de la féminité. Elena se coule hors de son lit, prenant bien soin de ne pas réveiller son compagnon. Il ne supporte pas qu'elle disparaisse comme ça au beau milieu de la nuit. Quelle femme normale pourrait avoir tant besoin de retrouver la solitude des rues sombres et mal famées de la ville ? L'énergie contenue déchire ses muscles - elle ne peut plus attendre. Elle se glisse dans une ruelle, ôte ses vêtements et se prépare à la Mutation... Elena fait tout ce qu'elle peut pour être normale. Elle hait sa force, sa sauvagerie, sa faim, son désir, ses instincts de chasseuse et de tueuse. Elle aimerait avoir un mari, des enfants... et même une belle-mère. En tout cas, c'est ce qu'elle voudrait croire. Et voilà que la Meute a besoin d'elle. Cette Meute qu'elle chérit et déteste tout à la fois est la cible d'une bande de déviants sans pitié. Ils mettent l'existence de la Meute en danger, enfreignant les lois du clan. La loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, Elena découvrira sa vraie nature... Découvrez l'imagination stupéfiante de la nouvelle reine du frisson !

Voici une lecture très agréable. Pour une fois les loups Garous se féminisent et il en ressort une vision toute nouvelle. Elena a été mordue et est la seule femme loup garou connu, la lycanthropie se transmettant de père en fils ou par morsure. Et il est extrêmement difficile de survivre à la phase transitoire. Elena est donc une jeune femme rare et très recherchée par ses congénères.
Apparemment chose courante dans la bit-lit (et ailleurs), nous n'échappons pas au fameux triangle amoureux Philip/Elena/Clayton.
Philip représente énormément pour Elena car il est en quelque sorte la preuve qu'elle peut vivre une vie normale malgré son "handicap". Cela l'aide à se sentir plus humaine, à mieux s'intégrer.
Clayton lui, est tout l'opposé puisque c'est le loup garou en puissance, beau, fort, ténébreux, au caractère bien trempé. Il vit parmi la meute et n'attends qu'une chose, que Elena y revienne aussi.
Celle ci pense avoir définitivement tiré un trait sur sa vie dans la meute, quand un coup de fil de l'Alpha la contraint à y retourner. Là, face à son ancienne vie, les doutes s'installent et Elena à du mal à savoir ce qu'elle veut vraiment.
Elena est pleine de contradictions, ce qui est un peu énervant quand même. Mais j'ai aimé les passages où on se retrouve dans sa tête alors quelle est louve. Je crois n'avoir encore rien lu de ce point de vue là.
J'ai trouvé l'Alpha de la meute pas très crédible, pas assez puissant à mon goût (faut dire qu'Adam de Mercy Thompson lève la barre assez haute). Clay aurait été mieux dans ce rôle (dans les prochains tomes peut être ?). Les légendes autour des loups garous sont bien pensés et construites.

Une bonne lecture en somme, même si je n'étais pas à fond dedans.

Morsure
Kelley Armstrong
Editions Bragelonne





Pile crocs, magie et autres faes (sf) : 8/ 24

mercredi 7 octobre 2009

Un petit forum qui deviendra grand

3 commentaires

Voilà maintenant presque un mois que Jess (avec l'aide technique de baba)a ouvert un super forum de lecture : Livraddict.

Première fois pour moi que je m'inscris sur un forum uniquement dédié à notre occupation favorite et je ne le regrette pas !

L'ambiance y est conviviale, les échanges se font dans l'humour et la bonne humeur, les membres sont très actifs, toujours un sujet à lire à chaque passage.

Aujourd'hui le forum s'enrichit, grâce à un travail acharnée de la part de Jess, des partenariats vont être mis en place avec des Maisons d'Editions, connues ou moins connues, qui vont nous permettre de découvrir des nouveautés dans différents styles, il y en aura donc pour tous les goûts !

Livraddict c'est aussi un club de lecture le Book Club, où il est encore possible de s'inscrire pour la lecture de novembre et son magnifique choix "Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates".

Si vous n'avez pas de blog, Livraddict offre également la possibilité aux non-bloggueurs de poster leurs critiques sur le blog du forum.

Voilà un forum très complet, non ?

N'hésitez pas à venir faire un tour sur le forum et à vous y inscrire !!

lundi 28 septembre 2009

La communauté du sud Tome 2, 3 et 4 De Charlaine Harris

5 commentaires


Attention possible spoiler pour celles et ceux qui ne les ont pas lus !

Tome 2 : Disparition à Dallas
La petite ville de Bon Temps a retrouvé un semblant de calme. La jeune télépathe Sookie Stackhouse partage son temps entre le bar où elle travaille et son bien-aimé vampire, Bill Compton. Mais lorsqu'on s'en prend à elle, elle n'a d'autre choix que de pactiser avec la communauté vampire, et part mener l'enquête à Dallas sur la disparition d'un des leurs, au péril de sa vie !
Un nouveau tome plutôt pas mal, ou Sookie devra utiliser son talent de télépathe pour retrouver un vampire disparu. Mais lors de son retour à Bon Temps elle va aussi aider à découvrir l'assassin de Lafayette. Quelques bons rebondissements, un peu de suspense et de beaux vampires !

Tome 3 : Mortel corps à corps
Revoilà Sookie Stackhouse, la jeune serveuse télépathe de Chez Merlotte, dans une aventure pour le moins singulière : lasse de supporter l'indifférence de Bill, son beau vampire parti en voyage, elle part enquêter au sein de la pègre des suceurs de sang. Aidée d'un loup-garou, qui fait naître en elle des désirs insoupçonnés, elle doit retrouver Bill, kidnappé par une ancienne amante - une vampire sexy en diable - et faire taire sa jalousie, tout en esquivant les avances d'Eric, le dangereux et séduisant Viking mort depuis plus de mille ans...
En fait Sookie est chargée par Eric d'enquêter sur la mystérieuse disparition de Bill. Dans ce tome elle fait la connaissance d'un Lycanthrope (qui se révéle être un canon ! ) qui l'attire beaucoup. Mais comme elle ne sait pas ce qu'il en es de sa relation avec Bill, elle évite d'appronfondir sa connaissance en loup-garou. Un petit rapprochement entre Sookie et Eric est à noter, mais pas vraiment du goût de la demoiselle.

Tome 4 : Les sorcières de Shreveport
Peu après sa rupture avec Bill, Sookie Stackhouse, la jeune serveuse de Chez Merlotte, trouve sur son chemin un homme nu et séduisant. Et quel homme ! Un vampire, plutôt : Eric Northman, le sheriff au charme ensorcelant qu'une sorcière dépitée a privé de sa mémoire ! Le dangereux prédateur est devenu une proie pour ceux qui veulent sa peau, mais Sookie est bien déterminée à ne pas les laisser faire...
Un tome qui m'a particulièrement plu. Le rapprochement Eric/Sookie m'a bien plu et la réunification des différentes "bandes" aussi. Lycanthropes, vampires et sorciers doivent unir leur force contre une menace commune. En trame de fond, la disparition de Jason qui à la fin laisse présager une plus grande importance du personnage dans les livres.


Pile crocs, magie et autres faes (sf) : 6 et 7/ 24