lundi 28 décembre 2009

La fabuleuse histoire des lunes de Pandor, tome 1 : Abracadgadascar de Ménéas Marphil

Épiphane, jeune orphelin de 15 ans, vit sur l'îlot Nat, au milieu de l'océan Indien. Il a été recueilli par mère Pélagie et sœur Bertille, les deux intendantes de l'orphelinat. Il y mène une vie tranquille, jusqu’au jour où il décide de retrouver son père qu'il sent vivant quelque part.
Bravant l’interdit de mère Pélagie, il fuit d’abord sur l’île voisine dans l'espoir de rejoindre son parrain, Don Mercurio Da Vita. Mais au fil des rencontres, il se découvre les pouvoirs d’un futur grand magicien et embarque avec ses amis pour Elatha, sur l’île fabuleuse d’Abracadagascar.
Elatha est le plus grand centre de magie ancestrale au monde, celle des origines du pouvoir. Epiphane y découvre un univers prodigieux dans une nature luxuriante et nourricière, où arbre immense doté d’une vie propre abrite l’école de magie. Et comme le célèbre Harry Potter dans son école de Poudlard, il y entame son initiation…

 Voilà un livre qui a le superbe défaut d'être addictif. Il comporte tous les éléments que j'aime dans un livre jeunesse : magie, décors superbes, amitiés naissantes, découvertes des forces du mal qu'il faudra vaincre, jeune héros attachant ...

Les descriptions des lieux sont superbes et il n'en ai que plus facile de s'imaginer aux côtés des personnages. Je me suis plusieurs fois demandée si l'auteur s'était inspiré de lieux réels ou bien si l'Ilot Nat, Albaran ou bien Abracadagascar sont issus de l'imagination des plus fertiles de Ménéas Marphil. En tout cas ces décors majestueux ne font que renforcer la force de ce livre.

L'autre force de se livre est l'univers magique des plus convaincant que l'on retrouve ici. Tout comme dans Harry Potter ou Tara Duncan, les moindres détails ont été pensés et donne une impression de réalité à la magie. Tout comme Epiphane, héros du livre, nous découvrons le monde magique. Que dire du Comptoir de la Guilde si ce n'est qu'il recèle des trésors merveilleux tel le chemin de traverse. Que penser de l'arbre immense qui abrite l'école de magie, aussi fabuleux et à vous couper le souffle que le palais d'Autremonde. Les forces du Mal occupe d'ailleurs sont jumeau, un arbre géant fossilisé du nom d'Yggdrasil.

Dans ce premier tome, on effleure seulement l'histoire d'Epiphane et du pronaos Filus Aquarti. Il est clair que les destins de ces jeunes gens seront étroitement liés et que des découvertes extraordinaires et des combats terrifiants sont à venir dans les deux tomes suivants (Le Sceau de Cyané et Les Secrets de Gaïa). Chaque personnage du livre, même si l'on pense qu'il n'est que secondaire trouve vite sa place dans l'aventure et sera surement utile à la suite des aventures d'Epiphane.

J'ai adoré trouver dans ce livre toutes les références mythologiques, les allusions à d'autres oeuvres de fiction et à des personnages légendaire. Pour moi ce livre est un concentré de Harry Potter, Tara Duncan et de l'Alchimiste (où l'on retrouve les Flamel et L'arbre géant, Yggrasil ainsi que plusieurs réfèrences mythologiques), trois livres aux univers incroyable, ce qui en fait mon gros coup de coeur de l'année.

En conclusion, je peux d'or et déjà vous avouez que j'ai lu ce premier tome en 5h et que j'ai déjà entamé le suivant qui subira sans aucun doute le même sort. Une lecture à recommander.

Je tiens à remercier les Editions Au Diable Vauvert et Livraddict, qui ont fait que cette belle découverte fut possible.

L'avis de Heclea. et de Fée Bourbonnaise

4 commentaires:

Véro a dit…

Eh bien, c'est drôlement alléchant tout ça et voilà un titre de plus à ma LAL !

Iani a dit…

Ta critique me fait drôlement envie !!
Sais-tu s'il sera édité en poche ? Je le trouve un peu cher et il n'est pas disponible dans ma bibliothèque :'(

feebourbonnaise a dit…

Ma prochaine lecture ! ;)

heclea a dit…

Yes, une addict de plus !
J'ai lu le tome 2 hier dans la journée et j'ai maintenant hâte d'entamer le 3 !