samedi 10 octobre 2009

Le huit de Katherine Neville

Le Huit est un Thriller ésotérique superbement écris et très prenant. Nous sommes happés dans une gigantesque partie d'échec qui se déroule sur deux siècles.
On passe d'une époque à l'autre sans problème, du 18ème siècle aux années 70, du récit d'une nonne à celui d'une jeune experte en informatique.
Celle ci est embarquée malgré elle dans une histoire des plus compliqués, combinant histoire, échec et alchimie.
J'ai particulièrement aimé les parties consacrées à la révolution française, on a même un aperçu de ce que fut la "terreur" et les abominations qu'elle engendra.
De Monglane à Paris, en passant par la Russie, l'Angleterre, la Corse ou bien encore l'Afrique du Nord et New York, Katherine Neville réussi à nous faire passer un bon moment, à nous scotcher au point de ne plus lâcher le livre avant la dernière page ( pavé de près de 1000 pages tout de même !).

Le Huit
Katherine Neville

Pocket

New York, décembre 1972 : Catherine Velis, jeune experte en informatique, est une spécialiste des échecs. Alors qu'elle se prépare à partir en Algérie travailler pour l'Opep, des événements mystérieux se succèdent. C'est d'abord une vieille femme qui la prévient des dangers qui rôdent autour d'elle, puis un antiquaire qui lui demande de rassembler les pièces d'un jeu d'échecs très ancien dont une bonne partie serait dissimulée en Algérie... Sud de la France, printemps 1790 : Mireille de Rémy et sa cousine Valentine sont novices dans l'abbaye fortifiée de Montglane. Alors que la révolution bat son plein, la Mère supérieure les charge d'une étrange mission : disséminer à travers le monde les pièces du jeu d'échecs de Montglane, qu'un Maure aurait offert à Charlemagne. Celles-ci, réunies, renfermaient un secret qui donnerait accès à une terrible puissance. Les deux cousines partent alors pour Paris où sévit la terreur. Le Huit nous propose de suivre les destins parallèles de Mireille de Rémy et de Catherine Vélis, depuis les alcôves révolutionnaires parisiennes, où se livrent d'étranges luttes de pouvoir, jusqu'aux cercles fermés qui, à notre époque, contrôlent l'énergie et l'économie.

5 commentaires:

noryane a dit…

CA alors ! j'ai adore ce bouquin quand on me l'a offert en 2002! je me souviens comme si c'etait hier et il fait partie des livres que je relis!
Mais je n'ai pas avancé dans le suivant de cet auteur qui est sur ma Pal depuis des années! mais je suis contente de voir que quelqu'un d'autre l'a lu!

Malou a dit…

J'ai aussi la suite sur ma PAL, je l'ai entamé mais pas encore fini :)

Je connais très peu de personne qui l'ai lu. J'ai adoré et c'est une relecture pour moi cette fois :)

George a dit…

J'avais beaucoup aimé ce roman moi aussi, écrit avant le Da vinci code, il semble que Dan Brown ait un peu pompé... non?

Noryane a dit…

@George : je ne sais pas si le Da Vinci code a pompé dessus mais perso j'ai pas du tout aimé ce livre; j'ai trouvé de suite la fin, rien ne m'a tenu en haleine et j'ai pensé que si tu connais pas un minimun de choses sur la religion et sur les thèmes abordés, tu peux tout prendre pour argent comptant! je n'ai jamais ré ouvert un Dan Brown depuis....

Livvy a dit…

J'ai moi aussi beaucoup aimé le Huit.