samedi 19 juin 2010

Mansfield Park de Jane Austen

Fanny Price est issue d'une famille pauvre qu'elle quitte à l'âge de dix ans pour vivre avec son oncle et sa tante, Sir Thomas et Lady Bertram, à Mansfield Park. Sir Thomas désire en effet aider Mrs. Price, la mère de Fanny et la sœur de Lady Bertram, en prenant en charge l'éducation de Fanny.

Celle-ci est donc élevée avec ses cousins, légèrement plus âgés qu'elle, Tom, Edmund, Maria et Julia, mais il lui est presque constamment rappelé qu'elle leur est inférieure. Seul Edmund fait preuve de gentillesse à son égard; Maria et Julia la méprisent, Tom ne lui prête pas attention. Fanny maintient une correspondance régulière avec son frère William, officier de la Royal Navy. Elle acquiert en grandissant, notamment au contact d'Edmond, un sens moral qui lui sert de guide pour toute chose. La gratitude et l'affection qu'elle éprouve à l'égard de son cousin se transforment au fil des ans en un amour qu'elle garde secret.

Les jours passent calmement à Mansfield Park, jusqu'au jour où Lord Bertram part aux Caraïbes et que de nouveaux jeunes gens font leur arrivée dans les environs : Mr. et Miss Crawford, frère et sœur de la femme du nouveau pasteur. Leur arrivée bouleverse la vie austère de Mansfield Park, sous les yeux de Fanny...
 
Comme bien souvent lorsqu'il s'agit d'un livre en mauvaise posture dans ma Pal, c'est à l'occasion d'une lecture commune que ce dernier est enfin lu. Mansfield Park fait donc partie de ces naufragés de la Pal, tout juste sauvé, qui sait, d'une mise au cimetière prochaine.

Il m'a été bien difficile de me plonger dans ce classique. Les premières pages mettent directement dans le bain, ce sera du dense. De long paragraphes, des tirades interminables, des liens familiaux alambiqués qui font perdre bien vite le file ... Au bout d'une vingtaine de page, je ne savais toujours pas qui était qui. Mais pour une fois (et surtout puisque c'est une LC) j'ai persisté et je ne le regrette pas.

Bien que la plupart des personnages me font horreur, avec leur bienséance pompeuse et leur retenue, je me suis étonnée à vouloir savoir ce qu'il allait advenir d'eux. Surtout de Fanny. La pauvre Fanny, mon dieu que j'aurais bien aimé pouvoir la secouer un peu celle ci. Toujours discrète, elle a toujours peur de se faire remarquer, souhaite juste se fondre dans le décor, elle n'a aucune initiative et ne formule quasi jamais une opinion. Elle est amoureuse de son cousin mais ne se déclare pas, ne dit rien quand se dernier est visiblement amoureux d'une autre, se laisse courtiser par un homme qui la répugne pour rester dans les bonnes grâce de son oncle ... J'en passe car il y aurait beaucoup à dire sur les défauts de la petite Fanny. Mais mine de rien, on a envie de savoir ce qui va lui arriver et c'est ce qui m'a tenue accrochée au livre tout du long.

Comme je le disais plus haut, le style de Jane Austen est dense. Certe. Mais il est aussi très plaisant à lire, c'est une découverte d'une autre époque que l'on fait à travers ses mots et cela m'a beaucoup plu également. J'avais déjà lu Orgueils et Préjugés du même auteur et je me rappelle avoir apprécié la même chose dans ce titre (qu'il me faudra relire car je n'en garde qu'un vague souvenir). Alors que les trois quarts du livre m'ont paru traîner un peu en longueur, j'ai été emporté dans les cents dernières pages, où "l'action" prends une nouvelle tournure, où les évènements s'enchainent à un bon rythme. J'ai particulièrement apprécié que l'auteur prenne le temps de raconter ce qu'il advient de chaque personnage après ces événements. Et ainsi pu, enfin, savoir avec qui Fanny allait se marier.

Bref, même si cette lecture fut des plus laborieuse (plus d'une semaine pour lire un livre, cela n'est pas dans mes habitudes), je suis bien contente de m'être laissée prendre au jeu de cette lecture commune, qui me permet de résusciter mon intêret pour les classiques anglais et particulièrement pour Mlle Austen.

Retrouvez les avis de mes co-lectrices : Fée Bourbonnaise, Aricie et Galléane.

4 commentaires:

Fée Bourbonnaise a dit…

Je suis contente que ce soit une lecture plaisante. Finalement. Nous avons tous la même opinion sur Fanny. Tu verras, si tu relis P&P que tous les personnages féminins de JA ne sont pas tous pareil. Et heureusement.

Galleane a dit…

Ton avis rejoint celui des autres et en ayant eu une lecture courte je suis d'accord avec vous sur Fanny.

Lexounet a dit…

Ce genre de classiques me font un peu peur et pour découvrir Jane Austen, je ne pense pas que ce soit le plus adapté. Il n'est pas près de croiser ma biblio^^
Bonne continuation de lecture

sybille a dit…

J'aime beaucoup Jane Austen et je n'ai toujours pas lu celui-ci ! Je vais surement profiter de l'été ^^