mardi 22 juin 2010

L'appel du sang, la seconde vie de Bree Tanner de Stephenie Meyer

Ce nouveau roman raconte l'histoire de Bree Tanner, une vampire de 15 ans transformée par Victoria (l’une des ennemies des Cullen, la famille d’Edward) en même temps qu'une vingtaine d'autres adolescents, pour former une armée de vampires qui combattrait les Cullen.Le roman se focalisera sur les trois mois qui se déroulent entre sa transformation en vampire et le combat final à la fin d'Hésitationà l'issue duquel elle meurt, tuée par les Volturi.

Nouveau-née torturée par sa transformation et la soif de sang qu'elle ne contrôle pas, elle est l'alter-ego de Bella et lui renvoie l'image de ce qu'elle serait si elle allait jusqu'au bout de sa décision de se transformer pour rester toute sa vie avec Edward.

J'étais totalement partagée sur l'idée de lire ou pas cette nouvelle. D'un côté je me disais que ça valait le coup de replonger pour un petit moment dans l'univers de Meyer, et de l'autre j'avais peur que ce ne soit que du "vide" commercial. Aussi, vu que l'occasion m'était donnée de le lire, je n'allais pas rechigner et je l'ai donc entamé par un bel après midi ensoleillé.

Je vais d'abord aborder le sujet de l'écriture de Meyer. Cela fait un petit moment que je n'ai pas eu l'occasion de replonger dans un tome de la saga Twilight donc mon souvenir n'est peut être pas très bon, mais j'ai eu l'impression que côté écriture, Stephenie Meyer s'est améliorée (ou alors c'est la traduction, mais je n'ai pas pensé à vérifier si c'est la même personne qui a fait les deux). J'ai trouvé le style plus coulant, plus agréable. Les mots sonnés plus juste aussi, ce m'a semblé moins "enfantin". De ce niveau là, c'était donc une bonne surprise, et ma lecture n'en fut que plus agréable.

Deuxième point positif, le personnage de Bree. Alors que je ne me souvenais même pas d'elle dans Hésitation (il faut dire qu'après une rapide remise en mémoire, la scène est super courte) j'ai tout de suite accroché. Vampire nouveau né depuis à peine trois mois, elle doit vivre parmi toute une bande de ses congénères, pas très futés et n'ayant que pour unique but de se nourrir. C'est lors d'une chasse qu'elle apprendra à mieux connaitre l'un d'entre eux (Diego) et à s'en faire un ami, malgré la méfiance qu'elle a d'habitude envers les "étrangers". Plus intelligente que le reste des nouveaux nés, Bree tente de connaitre le sort qui lui est réserve. Elle ne reste pas sans rien faire comme les autres et va même se liguer avec Diego pour découvrir le secret qu'on tente de leur cacher. Evidemment, sinon ce ne serait pas du Meyer, une petite bleuette va naître entre les deux personnages, mais c'est vraiment très léger.

J'ai bien aimé voir un autre point de vue de vampire. Alors qu'avec les Cullen on connaissait les vampires capable de se maitriser, ici on voit ceux qui ne le sont pas et qui ne cherchent qu'une chose : se nourrir. On les voit chasser, dévorer; puis cacher leur méfait pour rester inaperçu. On sait comment ils ont été créés et pourquoi, ce qui les a poussé à attaquer les Cullens sous les ordres de Victoria. On les voit également se préparer à partir au combat contre les Cullen. La scène incluant ces derniers est vraiment très minime (quelques pages à la fin) et je trouve que c'est pas plus mal comme ça on a pu s'intéresser d'avantage à Bree. Même si on sait comment celle ci finit, les dernières phrases qui mettent fin à sa vie son assez étonnante et soudaine. Et oui, même en sachant la fin, je n'ai pas pu m'empêcher de me dire qu'ils allaient l'épargner !

En bref, bien loin d'être un cinquième tome à la saga Twilight, la nouvelle "L'appel du sang" permet d'aborder avec un nouveau regard les vampires que l'on aurait peut être trouvé un peu "trop gentils" dans la tétralogie et de se replonger un petit peu dans cet univers avant la sortie de la prochaine adaptation.

Je remercie les Editions Hachette/Blackmoon pour cette lecture.





10 commentaires:

Lexounet a dit…

Pour une fois, peu de bémols dans un avis sur ce livre que je découvrirai bientôt. j'aime bien l'idée d'un point de vue plus sanguinaire.

MissBroWnie a dit…

Je ne pensais pas le lire mais tu me convaincrais presque ;)

Thalia a dit…

Moi aussi tu me convaincs presque! Meyer qui fait une approche de vampire plus normaux ... c'est tentant. Mais j'attendrais surement que ma soeur l'achète ... si elle l'achète :)

feebourbonnaise a dit…

Je sais pas. Ca me laisse perplexe quand même. Je suis curieuse et, en même temps, je suis pas sûre que ça m'apporte grand chose. J'attendrais de le trouver à la biblio ou en troc. Ou alors, comme Thalia, j'attends que Soeurette craque. ;)

Alwenn a dit…

Je n'arrive pas encore à me décider. Cela dit, ton billet me donne envie de découvrir. Pfff... je verrai en fonction de la longue LAL que je suis en train d'ériger !

Anne Sophie a dit…

j'ai bien aimé celui ci, mais ce mini-opus me donne pas vraiment envie !

Esperana a dit…

Je l'ai lu, et c'est vrai que l'écriture de Stephenie Meyer a évoluer, car c'est toujours le même traducteur. ça a été agréable de revivre un moment ou une partie de la saga Facscination

Acsylé a dit…

envie de le lire mais peur qu'il ne me laisse un goût de trop peu ^^

Leiloona a dit…

Quitte à avoir le point de vue de "méchants" vampires, j'aurais aimé que ce soit plus trash. ;)

mabiblio1988 a dit…

Je me suis fais une joie de retrouver Stephenie Meyer ainsi que l’atmosphère de Twilight.
Cette fois, on change de narrateur, on oublie Bella et les gentils vampires pour passer du côté des méchants vampires.
C’est difficile, d’écrire ce que j’ai ressenti en lisant ce livre sans trop en dévoilé alors si ce livre n’est pas encore lu, le mieux est peut-être de s’abstenir de lire mon avis.
Finalement, Bree n’est pas aussi méchante que l’on peut le croire, elle est juste naïve et a été transformé par le mauvais vampire. Je me suis même déçue qu’elle est été tuée par les Volturi, elle aurait peut-être pu devenir une gentille vampire même si ça aurait été dur pour elle. Mais bon, il ne faut pas que ça finisse toujours bien.
Ca serait sympa que Stephenie Meyer nous raconte aussi l’histoire de Diego (on n’est pas certain de ce qui lui est arrivé) et de Fred (que va-t-il devenir ?).
Pour finir, c’était vraiment étrange de lire un livre tout en connaissant le destin de l’héroïne.