mercredi 9 juin 2010

L'épouvantail de Michael Connelly

Viré du L.A. Times, le journaliste Jack McEvoy hésite entre le dégoût et la rage. Mais c’est la fierté qui finalement l’emporte : dans les quinze jours qu’il lui reste, il compte mener une enquête qui lui vaudra ? excusez du peu - le prix Pulitzer. Et les pontes de la direction n’auront plus que leurs yeux pour pleurer.

Son temps est compté, et a priori l’histoire d’Alonzo Winslow, un dealer meurtrier de 16 ans, n’a rien de prometteur : le gamin a avoué. Mais dans des conditions pour le moins douteuses…

Embarqué dans une aventure qui le dépasse, convaincu que la police a triché, Jack lance un S.O.S. à Rachel Walling, l’agent du FBI qu’il aime depuis toujours. Sans se douter que dans le même mouvement, il enclenche le piège machiavélique tendu par un tueur d’une intelligence et d’une cruauté ahurissantes.

Fan de Connelly depuis de nombreuses années, je n'avais pourtant rien lu de lui depuis bien longtemps (je ne sais même plus lequel j'ai lu en dernier). Alors quand j'ai vu ce titre dans la dernière opération Masse Critique de Babelio, je n'ai pas pu résister (et pourtant c'est pas faute de m'être raisonnée, mais faut croire que je ne suis plus très convaincante face à moi même).

Il m'a fallut un petit temps pour remettre le héros de ce livre. Le nom me disait quelque chose et puis ça a fait tilt lorsque les références au livre Le Poète ont commencées. Jack Mcevoy est donc le personnage principal de ces deux bouquins, plusieurs années s'étant écoulées entre les deux. Jack s'est remis de sa confrontation avec le Poète, il en a même tiré parti en publiant un livre sur ce meurtrier et à connu son heure de gloire grâce à ça.

Pourtant sa carrière de journaliste est en passe de connaître un sacré changement car il vient de se faire virer. Il a 15 jours pour former son successeur, mais surtout il a 15 jours pour trouver un sujet qui le fera sortir par la grande porte. Fonceur, perspicace, prêt à tout pour avoir son sujet, Jack s'engage sans le savoir dans une enquête qui va être bien plus qu'un simple billet de sortie pour sa carrière.

Sur le fond d'une analyse d'internet et de ses usages pas toujours des plus corrects (manipulations de données, accès à la vie privée ...),  Connelly nous livre à nouveau un très bon policier, toujours bien documenté. J'ai particulièrement aimé suivre à la fois Jack dans son enquête et Carver "L'épouvantail", le tueur en série. On sait donc d'entrée de jeu qui est le "méchant" mais cela ne fait que renforcer l'intrigue, nous avons les deux côtés : la manière dont Jack va traquer l'épouvantail et les moyens mis en oeuvre par ce dernier pour ne pas se faire attraper.

En bref, j'ai retrouvé dans ce roman tout ce que j'aime chez Connelly et que j'ai pu rencontrer auparavant dans des livres tel que Le Poète, Les égouts de Los Angeles (première enquête du célèbre inspecteur Bosch) ou bien Créance de sang (avec l'agent du FBI Terry McCaleb).

Je tiens à remercier Babelio et les Editions du Seuil qui m'ont permis de retrouver l'auteur (je vais très certainement chercher à lire ceux que j'ai "loupé" entre temps).

L'avis de Flof13 qui a aimé aussi.


12 commentaires:

Lexounet a dit…

Encore un auteur à découvrir... Décidément, tu sais me convaincre. Je vais attendre un peu en revanche. Merci pour ce chouette billet ;)

Belledenuit a dit…

Je n'ai jamais lu cet auteur mais j'aimerais bien m'y mettre. Par quel titre me conseillerais-tu de commencer ?

El Jc a dit…

Ta chronique donne l'envie. Je me procurerai le premier tome des aventures de ce journaliste pour faire sa découverte avant de poursuivre avec celui ci. Merci beaucoup !

Frankie a dit…

Je n'ai jamais lu cet auteur mais ton article est très bien !

Flof13 a dit…

Ah, tu as aimé toi aussi !! C'est un peu en-dessous du Poète,je trouve... mais c'est tout de même très bien. Merci pour le lien, je vais rajouter le tien dans mon article !

Véro a dit…

J'ai hâte de découvrir cet auteur : plusieurs titres sont dans ma PAL !

Malou a dit…

@Belledenuit : tu peux commencer par le premier de la série des Bosch "Les égouts de los angeles", sinon "La blonde en béton m'avait bien plu aussi.
Le Poète aussi, premier opus où l'on trouve McEvoy.
Apparemment à évité de ce que j'en ai lu sur le net, "A genoux" qui serait vraiment pas terrible.

Gerry a dit…

Je n'ai encore jamais lu de M. Connelly mais depuis quelques temps, ça me titille. Je crois que ce titre va donc rejoindre ma Lal

merci pour cet avis

Anne Sophie a dit…

et hop, un policier de plus pour l'été ;)

sybille a dit…

il a l'air intéressant et je trouve la couverture alléchante =)

heclea a dit…

Ca fait longtemps que je n'ai pas lu un Connelly, j'en ai un dans ma PAL, tu me donnes envie de m'y plonger !

keisha a dit…

Je viens de le terminer (j'ai tout lu de l'auteur) , enfin un bon cru!