mardi 31 mai 2011

Les Livres des origines, tome 1 : L'atlas d'émeraude de John Stephens

Par une froide nuit d’hiver, trois jeunes enfants sont séparés de leurs parents, pourchassés par des forces maléfiques. Dix ans plus tard, Kate, Michael et Emma n’ont toujours pas trouvé d’indices pouvant expliquer cet étrange événement… Un jour, l’étrange Dr. Pym les fait venir dans son lugubre manoir situé à Cambridge Falls. Kate, Michael et Emma sont alors mêlés à une quête haletante où un danger n’attend pas l’autre.

Alert spoiler : risque minimum

L'Atlas d’Émeraude est un livre qui m'avait tapé dans l'oeil dès que les blogs ont commencés à en parler, principalement pour sa couverture. J'adore l'aspect vieux bouquin qui a vécu. Et après avoir lu de bons retours, il me fallait absolument le découvrir (Merci les Editions Milan et Mobiz).

Après un premier chapitre pour nous plonger dans l'ambiance, l'histoire débute bien vite par la présentation des trois enfants qui seront les personnages centraux. Trois frères et soeurs, aux caractères assez typique de ce genre de livre. La grande soeur sage et réfléchi, le frère un peu intello et la petite soeur têtue et bagarreuse. Mais même si ce sont des traits déjà vu et revus ailleurs, cela n'empêche pas ces enfants d'être très attachant. Petit coup de coeur personnelle pour Michael, un peu incompris pour sa passion des nains et qui se révélera finalement bien utile tout le long de leur périple.

J'ai trouvé l'histoire assez originale, mixe entre aventure et une pointe de fantasy. Il y a très peu de temps mort, ce qui nous amène à dévorer le livre en un rien de temps et à ne pas s'ennuyer. J'ai eu peur à un moment que l'on s'embrouille entre les divers époques (par moment il faut bien suivre) mais l'auteur enchaîne les passages avec brio et ne nous perds pas en route.

On a aussi affaire à une multitude de créatures divers, des traditionnelles (comme les nains) et des originales (vous aimeriez bien savoir ce qu'est un salmac-tar hein). Bien sûr il y a la fameuse quête sans quoi l'aventure n'aurait aucun but et puis le vilain, ou plutôt en l’occurrence dans ce tome-ci la vilaine, qui donne un peu de fil à retordre à ce petit monde. Mais malgré tout, l'auteur arrive à mettre sa touche personnelle afin que l'histoire ne ressemble à aucune autre (et où le polaroïd tiens une place de choix)

En bref, L'atlas d'émeraude est un petit roman jeunesse très agréable à lire et malgré que ce soit un premier tome, on ne reste pas sur notre faim à la fin, l'histoire se terminant vraiment (mais l'on sait tout de même que les aventures de nos jeunes amis sont bien loin d'être terminés !). 

N'hésitez pas à faire un tour sur la page facebook du livre ou bien sur le site qui lui est consacré.

Un concours bientôt sur la biblio pour gagner un exemplaire du livre !

Editions Milan
Collection Jeunesse
440 pages
En librairie depuis le 11 Mai 2011



5 commentaires:

Liyah a dit…

Il est dans ma PAL. Il faut vraiment que je trouve un moment pour le lire !

Olya a dit…

Je suis contente que tu aies passé une bonne lecture.

Moi ça a vraiment été une superbe surprise. Je ne m'attendais pas du tout à ça, et j'ai été plus que positivement surprise :D J'adore quand c'est dans ce sens ^^ (c'est quand même mieux que d'être déçue d'un livre dont on attend beaucoup ...).

Comme toi, j'aimais bien Michael. Il me faisait rire à jouer à l'explorateur comme il le faisait, et à tout consigner dans son carnet :)

Olya a dit…

Et je n'avais aucune peine à m'imaginer sa réaction lors de sa première rencontre avec les nains ! :P

Leiloona a dit…

J'aime bien ton annonce de risque spoiler ! :P

Freelfe a dit…

Ce livre m'attire beaucoup !