mardi 3 mai 2011

J'ai embrassé un zombie (et j'ai adoré) de Adam Selzer

Alley accable de sarcasmes les filles qui rêvent de sortir avec des vampires, zombies et autres loups-garous. Elle, elle n’est pas comme ça. La preuve, elle sort avec l’irrésistible Doug, chanteur dans un groupe de rock. D’accord, elle ne le voit que le soir, d’accord, il boit un sirop bizarre toutes les quatre heures à cause d’une étrange maladie, mais qu’importe, elle est amoureuse. Lorsqu’elle découvre que c’est un zombie, elle est furieuse. Car sortir avec un garçon déjà mort pose de nombreux problèmes…

Le titre de ce livre me fait beaucoup penser à la chanson de Katy Perry "I kissed a girl and i liked it" mais la comparaison s'arrête là évidemment puisque nous avons affaire à une histoire d'amour entre une jeune fille et ... un zombie (je ne vous spoile pas, le titre le révèle).

Nous vivons l'expérience un peu étonnante et un poil glauque de sortir avec un zombie à travers celle de Alley. Celle-ci à la réputation d'être la Reine des glaces et d'être passée maître en réparties cinglantes. Concentrée sur son but de quitter sa ville natale à tout pris après le lycée, elle contrôle ses sentiments afin de rester libre lorsque le moment de partir viendra et de n'avoir aucunes attaches. Mais elle est aussi plutôt anti-mélange des genres et voir certaines filles se pâmer devant les vampires et autres morts-vivants lance immanquablement la machine à sarcasme. Et pourtant ...

J'ai trouvé bien mené l'évolution que l'on peut observer chez Alley quand à ses sentiments et ses convictions. Alors qu'elle se pense intouchable côté romance, on la voit basculer du côté obscur des pensées fleur bleue. Et la voilà presque prête à faire n'importe quoi pour ce nouvel amoureux.

Ce roman explore, sur fond d'humour ravageur et d'amour hors norme, les questionnements que l'on peut rencontrer lorsque l'on est ado, avec quelques attaques zombiesques apportant une petite touche d'action à l'histoire.

En bref, une lecture divertissante à ne pas manquer, qui fait sourire par le ton donné dès le départ par Alley et un peu réfléchir tout de même sur la finalité de la vie : Profitons tant qu'on peut  !

Merci à Anne et aux Editions Albin Michel Wiz pour cette lecture.

Editions Albin Michel
Collection Wiz
227 pages
Sortie le 4 Mai 2011

10 commentaires:

Thalia a dit…

Le titre fait très envie (même si j'ai pas envie d'embrasser un zombie lol)

Mylène (Mycoton32) a dit…

C'est très bête mais j'adore la couv! Par contre pour l'histoire, à voir mais il me tente quand même un peu :D

Liyah a dit…

Il me tente bien ce livre ! J'aime beaucoup le titre qui annonce la couleur !!!

herisson08 a dit…

Le titre m'attire depuis quelques temps puisqu'on le croise dans les nouveautés, mais je ne me suis pas encore décidée!

Frankie a dit…

Ça a l'air marrant ! Le sirop c'est pour éviter de puer du bec ? ^^

isa1977 a dit…

Le titre me faisait déjà très envie et ta chronique me donne encore plus envie de le lire :)

Anonyme a dit…

Moi aussi ce livre il me tente bien ce livre ! Il faut que j'arrête d'aller de blog en blog car je suis frustrée de ne pas pouvoir tout lire ! Pour le moment d'ailleurs de lis corinne (merci au site coriolan in red qui aussi m'a donné envie).

Bref je vais acheter ce livre cet après-midi, c'est décidé !

Touloulou a dit…

Ca a l'air marrant, je ne connaissais pas ! Un zombie, ça nous change des vampires !

Acr0 a dit…

Purée, tomber amoureuse d'un zombie... je me demande si ce n'est pas pire que de se faire tuer car tu fais coucou à un zombie à travers une fenêtre ouverte :p Laure (De l'autre côté du miroir) expliquait que la forme du récit cassait quand même bien l'histoire, comme si on prenait du recul et on s'impliquait moins en temps que lecteur : l'as-tu ressenti ? Crois- tu - moi qui suis fan de zombies (livres & films) - que je pourrai réellement aimer ?

Malou a dit…

@Acro : je pense pas que ce serait ta tasse de thé, trop neuneu pour toi :D C'est mignon comme histoire mais bon c'est pas non plus un pur bouquin sur les zombies et surtout le zombie en question ben il fait pas peur hein :D
Sinon je vois pas trop ce que Laure entends par là, j'ai rien senti de spécial à ce niveau là, ça se lit bien, c'est facile.