dimanche 29 mai 2011

Un blog trop mortel de Madeleine Roux

Je m'appelle Allison Hewitt.
Ceci est mon blog et peut-être le tout dernier témoignage. Les Infectés nous ont encerclés, ils sont de plus en plus nombreux. Quelques survivants m'accompagnent. Nous voulons rejoindre Liberty Village, un havre de paix pour les derniers hommes. S'il existe vraiment.Si vous lisez ce blog, où que vous soyez, répondez...
Aidez-nous !

Spoiler alert : risque minimum.

L'histoire d'Un blog trop mortel est tirée ... du blog de l'auteur Madeleine Roux. Elle y commença l'histoire d'Allison Hewitt et au vu du succès qu'il remporta, il fut bien vite repéré par les éditeurs. Il est toujours en ligne d'ailleurs, si vous souhaitez découvrir l'histoire en VO : helptheyarecoming.wordpress.com.

Comme bien souvent, j'avais gardé le mystère quasi entier autour de ce livre et j'en suis bien contente car cela permet de faire une découverte totale de l'univers. Par exemple, je ne m'attendais pas du tout à ce que l'héroine, Allison soit une jeune femme (je m'attendais à une ado). Du coup, pour un livre que j'imaginais "trip adolescent" et bien je suis particulièrement surprise de la maturité que l'on y découvre. Autant dans la manière de gérer les évènements, posée et rationnelle, que dans les descriptions parfois un peu gore.

Les sentiments y sont bien développés, et non pas survolés ou atténués comme dans certains livres jeunesse. L'horreur côtoie le doute, la trahison, l'amitié et l'amour. Le courage se développe chez ceux qu'on attendait pas alors que d'autres se défilent. L'espoir est le fil directeur de ce livre, celui qui pousse les personnages à avancer malgré toutes les embûches qu'ils vont rencontrer.

Le petit plus de ce roman est sans aucun doute la forme du récit. Tiré d'un blog, l'histoire est racontée sous la forme de chroniques postées par Allison. On est souvent tenu en haleine en fin de post/chapitre car Allison sait ménager le suspense, que ce soit volontairement ou pas selon les évènements qui la frappe (et son accès à une connexion internet). A travers les commentaires qui lui sont laissés, on découvre comment d'autres vivent cette invasion, l'espoir que certains dégagent ou bien l'horreur de la situation pour d'autres.

En bref, je suis sortie de cette lecture totalement conquise bien que légèrement frustrée pour Allison à la fin.  Un blog trop mortel est l'une des premières sorties de la nouvelle collection Fleuve Noir et si les autres titres sont aussi bon, je pense que l'on a encore de longues heures d'excellentes lectures en perspective.

Merci à Babelio et à Fleuve Noir pour cette lecture.


Editions Fleuve Noir
Collection Territoires
420 pages
La page facebook Territoires

5 commentaires:

Liyah a dit…

Il me tente bien ce livre

Tiboux a dit…

Moi aussi, il me tente bien même beaucoup :)

Naminé a dit…

Il a l'air pas mal du tout par contre je n'adhère pas du tout à la couv' !

Stephie a dit…

J'ai eu du mal à entrer dedans et ensuite, j'ai accroché davantage. Mon billet sera en ligne dans la semaine. Merci encore de me l'avoir prêté ;-)

Moka a dit…

Comme je le disais chez Stephie, ce livre ne m'attire vraiment pas...