dimanche 8 mai 2011

Insatiable de Meg Cabot

Dialoguiste pour la série TV « Insatiable », Meena Harper possède un don : elle prédit la mort des gens. Ce qui lui permet de sauver la vie de certains d’entre eux. Son rêve de devenir rédactrice en chef de la série se voit réduit à néant quand la place est donnée à sa rivale Shoshona. Manquant de se faire dévorer par des chauves-souris, Meena est sauvée par Lucien Antonescu, le prince des ténèbres, venu à New York mettre fin à une série de meurtres impliquant certains de ses sujets. Lorsque Meena l’apprend, il est trop tard : elle est déjà amoureuse. Partagée entre le doute et l’épouvante, elle est forcée de se rendre à l’évidence quand elle se retrouve impliquée dans une véritable guerre de clans.

Je ne connaissais de l'auteur que sa série Journal d'une princesse qui, bien que destinée aux ados, m'avait beaucoup plu. Dans Insatiable, l'auteur nous entraîne dans une histoire un peu plus mature et je n'ai pu qu'apprécier !

J'avais lu plusieurs fois sur le net que ce livre était décrit comme étant très drôle. Du coup j'avais un peu peur d'être déçue (ben oui on a pas tous le même humour) et le début du livre me laissait un peu de marbre à ce niveau là. Et puis au fil des pages, j'ai découvert cette nuance d'humour, limite parodique, qui m'a fait sourire à de très nombreuses fois tout au long de ma lecture. Des petits clins d'oeil (livres, films, séries ... tout y passe et je suis sure d'en avoir loupé), des phrases sérieuses tournées dans un sens tel qu'elles le sont un peu moins pour le lecteur... 

Les personnages de Meg Cabot sont vraiment très bien représentés et c'est surtout grâce à eux que ce livre est aussi bon à lire. Meena est adorable, caractère affirmé, intelligente, mais aussi fan de soap opéra au point d'être devenu scénariste de celui qu'elle préfère. Un peu naïve aussi, comme ce doit de l'être une héroine de roman mettant en scène des vampires. J'ai tout bonnement adoré son frère Jon, totalement à l'ouest celui là, mais super enthousiaste lorsqu'il découvre l'existence des vampires. Un enthousiasme parfois limite ridicule mais qui rends tout cela tellement plus drôle. 

Du côté des vampires, pas de surprise car nous aurons droit à à peu près tous les aspects que l'on a déjà pu rencontrer dans tel ou tel livre. Du grand et beau vampire sombre et mystérieux, avec la petit touche mélancolique qui va bien à la victime de mode manucurée et stylée un peu nunuche (mais tellement adorable). Pas de surprise non mais tellement bien mis en scène que l'on ne peut qu'apprécier découvrir la manière dont Meg Cabot reprends le mythe et s'en sert.

Tout en subtilité, ce qui fait qu'au premier abord on peut passer à côté de l'aspect drôle du livre, l'auteur nous fait passer un très bon moment de lecture mêlant les codes de ce genre de livre tel que amour, doutes, affrontement pour le pouvoir, chasse aux vampires ... Les évènements s'enchaînent très vite ce qui ne nous laisse pas le temps de souffler ... et de reposer le livre, une fois commencé on est obligé d'aller jusqu'au bout (faites comme moi, dégagez-vous un weekend). 

Merci à Cécile et aux Editions Hachette Jeunesse pour cette lecture.

Si vous souhaitez découvrir un extrait, c'est par là.

Editions Hachette Jeunesse
Collection Black Moon
568 pages
Sortie le 4 mai 2011

7 commentaires:

Choukette a dit…

On est d'accord sur tout ! Très bon livre qui prête beaucoup à sourire.

Mylène (Mycoton32) a dit…

Rhooooo, je suis allée voir chez Chouchou et elle m'a donné envie, tu ne fais qu'enfoncer le clou :D

Galleane a dit…

Moi c'est d'abord Mallou que je lis^^. J'ai très envie de tenter mais vu que en ce moment les livres qui plaisent me font bien moins d'effets, je vais attendre un peu.

AzArIeL a dit…

Encore un bon avis, je pense que je le lirai la semaine prochaine.

Maribel a dit…

Il me tente bien! C'est une auteure que j'apprécie beaucoup.

Lalou a dit…

Je savais que je ne devais pas lire d'avis sur ce livre.
J'ai adoré la série "Une irrésistible envie de sucré", j'ai beaucoup aimé "Missing", j'ai dévoré "Miss La Gaffe"... comment résister à celui-là?
Allez... hop sur la wishlist :)

Luna a dit…

J'ai beaucoup apprécié ce bouquin, car il est ironique. J'en ai vraiment marre des vampires que l'on voit partout en ce moment, et dans Insatiable, Meg Cabot se moque gentiment de cette vague et c'est super bien passé...
C'est drôle, sans prétention, agréable à lire ! Par contre, bizarrement j'aurais préféré que ce premier tome soit un peu plus concis, tant pis !