lundi 10 mai 2010

Dracula, mon amour de Syrie James *Avant Première*

Mina est amoureuse et sur le point d’épouser l’homme qu’elle aime. Sa meilleure amie, la jolie Lucy, est elle aussi sur le point de se marier. Les deux jeunes femmes décident de partir en vacances à la mer pour profiter de leurs derniers moments de célibat ! Mais l’arrivée dans leur vie d’un gentleman fascinant, ténébreux et sulfureux, va ébranler toutes leurs certitudes. Lucy tombe mystérieusement malade, et Mina, quant à elle, est soudain assaillie par des désirs inavouables...

Je n'ai encore jamais eu l'occasion de lire le célèbre Dracula de Bram Stoker. Pourtant il est en ma possession, ayant profité il y a quelques mois de sa réédition. Je ne ferais donc aucun comparatif entre cette oeuvre vieille de près d'un siècle et la version de Syrie James, racontant l'histoire du point de vue de Mina Murray Harker, héroine que l'on retrouve dans la version originale.

L'histoire est celle d'une jeune et jolie femme, fraîchement fiancée qui voit sa vie prendre un tournant des plus inattendu lorsque son chemin croise celui du Comte Dracula. Alors qu'elle pensait mener une vie des plus simple une fois mariée, la voilà qui se retrouve déchirée entre l'amour tendre qu'elle porte à son mari (Jonathan) et celui plus passionné qu'elle porte à Dracula. Mina devra faire un choix entre les deux, mais aussi entre vivre une vie "normale" ou devenir une Immortelle. De plus, elle se retrouve entre deux feux lorsque ses amis décideront de donner la chasse au Comte afin de l'exterminer. 

J'ai tout d'abord eu un peu de mal avec le style d'écriture. L'action se déroulant au 19ème siècle, il y a là des tournures de phrases quelques peu ampoulés, parfois maladroite selon moi, qui ont gênées ma lecture. Mais c'était surtout au début de l'histoire. Par la suite, le récit c'est fait plus fluide une fois que l'on était rentré dans l'action proprement dite. La mise en place du décor est rapide, on ne s'attarde pas sur des détails inutiles, les descriptions servant parfaitement l'histoire. Rien de superflu, juste ce qu'il faut pour pouvoir s'imaginer les décors (Whitby m'est apparu magnifique) et les personnages.

Je me suis bien vite attachée à Mina. Même si au début elle peut sembler quelque peu superficielle, au fil de l'histoire on se rends compte de son intelligence et de son caractère affirmé. On comprends s'en mal comment elle a pu tomber sous le charme de Dracula, celui ci se présentant à elle sous un autre aspect. Il est charmant, galant, prévenant sans jamais être trop entreprenant. Lorsqu'il a séduit Mina, je l'étais aussi. En ce qui concerne le personnage du célèbre Van Helsing, de ce que j'avais pu en lire ou entendre parler, il ne ressemble pas à ce à quoi je m'attendais. Quant aux autres personnages, bien que tenant un rôle important dans l'histoire, nous ne les découvrons pas beaucoup. Peut être parce que Mina ne les connait que très peu. 

Pour conclure, ce fut une lecture des plus agréable et envoûtante, je n'ai eu de cesse durant ces derniers jours de profiter de chaque instant de liberté pour me replonger dans cette histoire. Elle m'a permis de découvrir le mythique Dracula et je pense à découvrir bien vite la version originale, celle de Syrie James ayant piqué ma curiosité. Je tiens à préciser qu'il ne s'agit en aucun cas d'une version de Dracula à la sauce Bit-lit, surfant sur le succès du genre. Il s'agit simplement de l'histoire du Comte tel que la écrite Bram Stoker mais du point de vue de Mina. Donc pas de préjugés lorsque vous découvrirez ce récit.

Je tiens à remercier Cécile de chez Black Moon qui a fait que cette lecture en avant première soit possible. J'ai adoré avoir ce privilège et découvrir de manière inattendue les épreuves du livre dans ma Boite aux lettres !

20 commentaires:

Avalon a dit…

Tu m'as donné envie de le lire mais j'aimerai d'abord lire la version originale avant de me plonger dans cette réécriture !

Belledenuit a dit…

J'ai lu l'année dernière le fameux Dracula de Bram Stocker et je n'ai pas du tout accroché. Le problème est venu du style épistolaire utilisé et de la lenteur de la narration. Du coup, si celui-ci est dans le même genre, j'hésite à le noter même si ton avis me donne envie de le découvrir. Dilemme !

Maëlle a dit…

@Avalon : la version originale est remontée tout en haut de ma PAL du coup :)

@Belledenuit : le style n'est pas épistolaire, Mina raconte ce qu'elle a vécu, parfois mais a de rares occasions, elle reprend ce qu'elle a noté dans son journal ou ce que Jonathan a noté, mais sinon, c'est du récit.

Matilda a dit…

Mais en même temps dans Dracula on a aussi le point de vue de Mina ... l'histoire est racontée par tous les protagonistes au travers de leurs lettres, journaux, et une bonne partie c'est de Mina qu'on tient tout ainsi que celui de son époux Jonathan.
Ayant lu la version orignale de Stoker je n'achetérais pas celle-ci, mais poruquoi pas l'emprunter une fois qu'elle sera à la bibli.

Wilhelmina a dit…

Je suis un peu réticente, mais pourquoi pas ; j'ai toujours apprécié le personnage de Mina Harker (d'où mon pseudo), ce serait une autre façon de découvrir le mythe de Dracula. A voir ! (^-^)
Tu as de la chance de pouvoir découvrir les livres avant leurs sorties ! =)

100choses a dit…

J'ai beaucoup aimé Dracula; alors j'avoue que redécouvrir ce récit sous un nouveau jour me fait bien envie. Je note.

Frankie a dit…

Cette réécriture sera sans moi, il y a déjà tout ce qu'il faut dans la version originale de Dracula, dont le point de vue de Mina ! De plus, ce qui me gêne est également la réécriture du personnage de Dracula qui chez Stoker n'est jamais un homme séduisant ou charmant. J'ai comme l'impression que Syrie James reprend les stéréotypes du mythe vampirique actuel (Dracula serait un genre de Lestat si je comprends bien) et l'adapte au roman de Stoker...

Maëlle a dit…

Je n'en ai pas parlé mais Dracula montre aussi son côté bestial, on le sent quand même pas mal manipulateur, après ne connaissant pas la version originale, je ne sais pas comment est Dracula à la base :)

Frankie a dit…

Je te laisse le découvrir quand tu le liras ! :)
J'avais aussi une idée assez glamour du Dracula de Stoker quand j'avais vu le film de Coppola ! Gary Oldman rend son Dracula tout à fait séduisant également ! Après, quand tu lis le livre, tu te dis "ah bah non !" :)

Pauline a dit…

ça m'intéresse grandement!!! Comme je dois relire Dracula + la suite. Je pense ajouter ce roman à ma pal. Merci d'avoir préciser que ce n'était pas une sauce bit-lit.
Peut être que cette fois-ci je m'attacherai à Mina. C'est un personnage très irritant à la base tant elle est prude et qu'on a envie de la secouer. Mais de son point de vue, si en plus elle a des désirs inavouables, je suis pour !!!!!

P.S : mot à taper pour valider le commentaire : trolecul !
De mieux en mieux ^^

heclea a dit…

Tu me donnes très trèèèèèèèèès envie !

El Jc a dit…

Comme cela a déjà été dis a juste titre, tu risques fort d'être surprise en découvrant le Dracula original qui est tout sauf Glamour ;o)

Anne Sophie a dit…

j'avais beaucoup aimé dracula, et je note ce titre avec plaisir.. surtout après avoir lu ton billet !

Lou a dit…

Quelle chance ! J'ai adoré "Dracula", j'ai même suivi un cours sur les vampires dans la littérature et au cinéma, alors je m'empresse de noter ce titre de plus !

Galleane a dit…

Je viens de postuler pour le partenariat et en allant sur ton blog oh surprise je vois un article sur le livre repéré. Ton avis me donne envie.
Si ça t'intéresse j'ai proposé une LC pour Dracula de Bram Stocker.

Radicale a dit…

Je viens de le finir, j'ai bien aimé aussi ! Je poste ma critique dans la semaine.

sybille a dit…

J'avais peur que le fait de ne pas avoir lu la version originale si je puis dire serait un handicap pour comprendre l'histoire mais finalement, en lisant ton avis, je me dis, qu'il va remonter en flèche dans ma wish list ^^

Vladkergan a dit…

Même si je préfèrerais toujours le roman de Bram Stoker aux réécritures qui ont pu en être faites, ce roman de Syrie James, malgré ses quelques défauts (l'identité de Dracula, les ponts avec le texte original un peu lourdingue) n'en est pas moins une lecture agréable.

Ma chronique de Dracula mon amour

Pimprenelle a dit…

Un gros coup de coeur pour moi, enfin, un vampire, un vrai!

Acsylé a dit…

il me tente bien mais il faudrait que je commence par lire dracula ^^