mercredi 14 avril 2010

Un Joueur de Poker de Jean-Sébastien Hongre

Informaticien, marié et bientôt père, Antoine aurait tout pour être heureux s’il ne se sentait pas enfermé dans la routine et asservi par le destin.
Jusqu’au jour où il se découvre un don inné pour le poker.
Il voit alors s’ouvrir devant lui un autre chemin : la promesse d’un dépassement de soi, la possibilité d’un parcours héroïque.
Pour se sentir enfin unique, il va devoir s’émanciper de tout ce qui le constituait et refondre jusqu’à sa propre identité.
Son parcours initiatique l’entraînera des tables de jeu parisiennes aux plus grands tournois de Las Vegas.
Une ascension stupéfiante qui bousculera le milieu du poker et le mènera aux portes de la folie.

C'est sur le bon conseil de mon amie Heclea que j'ai décidé de participé à ce partenariat entre Livraddict et les Editions Anne Carrière, curieuse, au vu de son enthousiasme,  de découvrir le premier roman de cet auteur.

Il ne faut tout d'abord pas s'arrêter au titre "Un joueur de Poker", le livre n'y étant pas (exclusivement) consacré. J'ai eu plus l'impression que le Poker servait de fil conducteur pour cette histoire, pour raconter le voyage de vie d'Antoine, le personnage principal. Lorsque l'on rencontre Antoine, celui ci mène une vie qui ne le satisfait pas, se contentant de suivre sa femme, de végéter au travail. Puis il découvre le poker, un "substitut'" qui va le sortir de sa torpeur et lui faire prendre des chemins qu'il n'aurait pas imaginer. 

Au fil de l'histoire nous l'accompagnons dans ce voyage initiatique. Toujours sur fond de Poker, nous le voyons découvrir le jeu, mettre sa vie de famille en péril, se poser des questions sur le bien fondé de sa démarche, se persuader qu'il fait le bon choix, nous l'accompagnons dans sa réussite puis dans les moments de doute, là où l'on remets tout en question, encore une fois. Pour finalement se rendre compte que seul une refonte totale de sa personnalité lui permettra d'atteindre son but.

Des personnages "secondaires" (des guillemets car certes ils sont pas sous le feu des projecteurs tout le long du livre mais ils n'en sont pas moins primordiaux au cheminement d'Antoine) importants qui permettront à Antoine d'avancer dans sa quête. Fortes personnalités qui le "porteront" vers son but.

Son but justement quel est il ? Un besoin de se sentir exister par lui même peut être ? Une recherche d'amour, de reconnaissance que sa femme et son environnement actuel ne lui fournissent pas ? L'envie de dépasser des limites, des barrières qui le retiennent prisonnier d'une vie qu'il n'a finalement pas vraiment choisi, dont il n'a pas été acteur mais plus un simple spectateur ? Se satisfaisant de cela jusqu'au jour où il découvre le Poker, qu'il se voit devenir quelqu'un par ce biais ?

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre, appréhendant quelque peu de découvrir un livre qui serait très accès poker (même si l'on m'avait dit le contraire, je ne crois que ce que je vois). Puis au fil des pages, la lecture s'est faite de plus en plus fluide, allant jusqu'à enchaîner les chapitres sans m'en rendre compte. Après un passage qui m'a particulièrement touchée et accrochée, Antoine m'a conquise et je n'ai eu de cesse de savoir ce qu'il allait lui arriver. Un personnage attachant et un roman fluide dans la lecture, il n'en faut parfois pas plus pour apprécier un livre et ici ce fut le cas.

Mention spéciale pour ce livre et surtout pour l'auteur, qui a allié la technicité du poker et la vie tout simplement, faisant un parallèle entre les deux, entre les différentes étapes de chacun. Une belle découverte qui m'a envoûtée parfois, me réjouissant des moments forts d'Antoine, faisant surgir ma déception en même temps que son anéantissement.

Les participants au partenariat : Nath, Heclea, Leyla, Lyra Sullivan, Evertkhorus, Baba, Lexounet, Stephie, Lagrandestef, Jérome et  Valérie

10 commentaires:

heclea a dit…

Comme je suis contente qu'il t'ait plu ! A ce que je vois, tu t'es posée les mêmes questions que moi, et t'es prise d'empathie pour Antoine ! Un beau premier roman ;)

Frankie a dit…

Malgré les avis positifs, ce n'est pas un livre qui m'attire.

Lexounet a dit…

Tu as ravivé en moi un espoir de très bonne lecture. Tout cet état d'esprit que Antoine a dû ressentir avant sa découverte du Poker et un peu mon tourment actuel...
En tout cas, grâce à ton magnifique billet, j'ai très envie de le lire.

JSH a dit…

Merci Malou pour cette lecture. Cette lutte entre nos volontés et le hasard, c'est bien le thème de fond du roman que tu as perçu comme je peux le lire dans ton post.
Toute la difficulté de ce "mille feuille" c'était précisèment de construire une histoire, une dramaturgie qui donne envie d'avancer dans le roman tout en créant un second niveau de lecture, plus profond, qui nous touche, notamment au spectacle de ce héros faible qui se bat pour exister.
Tu l'as bien senti alors, pour moi, ce mercredi est une belle journée !

JS

feebourbonnaise a dit…

Tout ça me donne bien des regrets. :(

Mélo a dit…

Je ne connaissais pas, mais maintenant, il m'interesse :)

evertkhorus a dit…

Je garde la "surprise" pour le book club et pour mon billet, mais je n'ai pas été convaincue. Je comprends la démarche, mais je n'ai pas été touchée...

Véro a dit…

L'article d'Heclea l'a inscrit dans ma LAL !

valérie a dit…

Malheureusement, je n'ai pas été convaincue même si je n'ai rien à reporcher à ce roman. Je n'ai juste pas réussi à rentrer dedans.

lagrandestef a dit…

de mon côté, j'ai un avis plutôt positif; ton lien est rajouté sur mon billet