jeudi 24 mars 2011

Ce que j'ai vu et pourquoi j'ai menti de Judy Blundell

Floride, 1947...


Un ancien soldat au passé trouble, une femme trop belle, un homme aussi séduisant qu'énigmatique... quel fil invisible les relie?


Dans un hôtel au luxe défraîchi et la chaleur étouffante de septembre, Evie surprend l'ombre de mensonges et de terribles secrets.

Ce livre est ma deuxième expérience de la collection Pôle Fiction des Editions Gallimard et je dois dire que pour l'instant c'est un sans faute (le premier fut Felicidad de Jean Molla).

Avec Ce que j'ai vu et pourquoi j'ai menti, on plonge directement dans une ambiance d'après-guerre superbement bien représentée. On ressent une certaine euphorie après ces années de doutes, d'incertitude mais aussi de privations. J'ai adoré voir Evie et sa famille partir sur un coup de tête pour la Floride (même si on sent que ce n'est pas anodin comme départ) vivre dans l'insouciance quelques temps. 

Ce roman montre l'évolution du personnage d'Evie en seulement quelques semaines ou comment quelques évènements enchaînés peuvent vous changer. On sent dès le début qu'elle en a un peu marre d'être infantilisée alors qu'elle a presque 16 ans. On la voit donc prendre de l'assurance, oser un peu plus dans un lieu où personne ne la connaît et donc où personne ne la jugera. Mais tout ne se fera pas sans heurt et elle va devoir basculer dans l'âge adulte peut être plus brutalement que ce qu'elle espérait.

La première partie du roman peut sembler un peu longue mais permet néanmoins de bien situer le personnage d'Evie ainsi que le contexte du roman. La suite se lit avec empressement tout simplement. Je dois dire que j'ai abordé ce livre comme si j'allais regarder un vieux film en noir et blanc avec quelques touches de couleurs sur quelques détails, la couverture s'y prête d'ailleurs plutôt bien pour mettre dans l'ambiance.

Une lecture très agréable destinée autant aux adolescents qu'aux adultes car je crois que l'on peut toutes se reconnaître dans cette jeune fille en quête de reconnaissance vis à vis des adultes, on est tous passé par là et cela ne se fait jamais sans mal (mais rarement de façon aussi tranché que pour Evie).

Merci à Camille des Editions Gallimard Jeunesse pour cette lecture dans le cadre des Chroniqueurs Onlitplusfort. 

Editions Gallimard 
Collection Pôle Fiction
324 pages

9 commentaires:

Stephie a dit…

Il est dans ma PAL depuis sa sortie en broché. Il va falloir que je lui fasse gagner qq places ;-)

Malou a dit…

Oui surtout qu'il est court et se lit très bien :)

Heclea a dit…

J'ai vraiment bien fait de l'acheter au salon du livre alors ;)

bouma a dit…

cette collection est prometteuse, mais je pense que Gallimard sélectionne parmi ses grands-formats ceux de qualité qui ont bien marché et eu de bonnes critiques.
bref, tout comme toi j'avais vraiment aimé cette lecture qui ne se réserve pas uniquement aux ados

Lalou a dit…

Ce sont effectivement les "grands succès" qui sont réédités en PF chez Gallimard...
ET TANT MIEUX!

J'ai celui-ci dans ma PAL... je ne vais certainement pas tarder à l'en sortir :)

Liyah a dit…

Pareil que Stephie, il est dans ma PAL depuis sa sortie mais je ne l'ai toujours pas lu ! J'espère le lire cette année ! ;-)

isa1977 a dit…

Encore un livre qu'il faudra que j'ajoute à ma Wish-List :)

Ankya a dit…

Je n'ai lu que du bien de ce livre et je résiste toujours à son appel quand je passe en librairie... mais maintenant qu'il est sorti en poche, je vais me laisser tenter :)

MyaRosa a dit…

J'ai lu ce livre l'an dernier et ça a été un véritable coup de coeur. Quelle atmosphère... Je l'ai lu d'une traite et relu plusieurs fois depuis.