lundi 12 juillet 2010

Felicidad de Jean Molla

Pour tous les Citoyens de Grande Europe, le bonheur est un droit et un devoir. Il est garant d'une société harmonieuse et policée. A la demande du ministre de la Sûreté intérieure, le lieutenant Alexis Dekcked enquête sur une affaire de la plus haute importance. Des parumains, conçus pour servir les humains se sont révoltés et se sont enfuis dans les enclaves de Felicidad. Leur disparition est-elle liée au meurtre de leur créateur, Choelcher, le généticien génial ? Pourquoi le ministre du Bonheur obligatoire est-il sauvagement assassiné ? Dekcked peut-il avoir confiance en Majhina, la belle parumaine dont il est amoureux ? Son enquête va le conduire à des vérités qu'il n'aurait jamais dû mettre au jour. Hommage à Blade Runner le nouveau roman de Jean Molla allie suspense et action. Entre polar et science-fiction, une histoire menée à un rythme haletant. Lecteur, ne vous laissez pas manipuler !

Voici quelques semaines déjà, Gallimard Jeunesse lancé un appel sur son blog "Onlitplusfort" afin de recruter des Chroniqueurs. Me connaissant, vous vous doutez bien que je n'ai pas hésité longtemps avant de poser ma candidature ! Quelques semaines d'attentes, fébrile, à me demander si je serais retenue ou pas et puis voilà qu'une petite enveloppe fait son apparition dans ma BAL. Je suis sélectionnée !!! Le premier livre reçu a chroniqué est Felicidad de Jean Molla, publié dans la nouvelle collection de Gallimard Jeunesse "Pôle fiction". 

Mêlant Science Fiction et Polar, ce livre avait tout pour me plaire et c'est tout à fait ce qu'il s'est passé. Dès les premières pages m'a curiosité a été piqué. J'y ai retrouvé  un air de "I Robots" (film avec Will Smith) sans le côté robotique, où les humains sont parvenus à créer des êtres, les parumains, qui leur sont similaires en tout point grâce à la génétique, mais créés artificiellement et privés de leur libre arbitre. Ils sont destinés à accomplir les tâches ingrates (ménage, chauffeur, serveur ...).

Le monde dépeint par Molla, oscille entre total invention et reflet de notre monde actuel. J'ai trouvé que la dose de science fiction était juste bien dosée, nous ne sommes pas perdus face à des technologies dernier cri ou incroyable. Faisant l'apologie du bonheur absolue, cette société montre en fait que ce but est bien difficile à atteindre, tout du moins non pas sans conséquence et surtout cela reste superficiel. Une certaine catégorie de personne peut y prétendre, au détriment de classes inférieurs qui, elles, sont reléguées dans des enclaves en marge de la ville afin de ne pas entacher les apparences. N'est ce pas ce qu'il se passe bien souvent dans certains pays/ville de notre civilisation actuelle ?

Ce qui m'a surtout plus dans ce livre c'est d'ailleurs le côté polar, l'enquête que l'on mène au côté de Decked. Celle ci est très bien menée, on va de découverte en découverte et personnellement je n'ai rien vu venir (sauf une petite révélation sur la fin mais cela découle juste d'une déduction des plus logiques). 

Les personnages ne sont pas trop nombreux ce qui permet de ne pas être trop perdu, cependant je regrette un peu que l'on en sache si peu sur l'enquêteur Decked, personnage central du livre. Cela est sans doute voulu, permettant une révélation en fin de livre, mais il est difficile de s'attacher à un personnage dont l'on ne sais pratiquement rien. Au moins son côté humain est mis en valeur par l'attachement qu'il montre envers Majhina (une parumaine).

En bref, un livre mêlant enquête, action, amour inattendu, révélation, tous les ingrédients pour un agréable moment de lecture et je pense qu'il s'agit là d'un livre idéal pour découvrir la science fiction en douceur, sans être bombardé d'éléments imaginaires et d'anticipation.

8 commentaires:

Lexounet a dit…

Un mélange qui me plairait sans aucun doute, je note^^

AzArIeL a dit…

ça m'intéresse beaucoup aussi, merci pour cette découverte.

Frankie a dit…

Je l'ai vu en rayon, je ne savais pas du tout que c'était de la SF ! Je le note dans un coin.

Lalou a dit…

J'adore l'auteur.

J'ai entendu parler du livre, je l'ai vu en rayon, je ne l'ai pas encore acheté mais ca ne saurait tarder.

J'ai enviiiiiiie de le lire!!!

Gerry a dit…

Ton avis donne envie :D
je me laisserai bien tentée

heclea a dit…

Je le note aussi, pour le jour où je m'autoriserais à nouveau des achats !

Flof13 a dit…

ah, ça m'a l'air intéressant tout plein ! je note !!

Lalou a dit…

Le 13 juillet je disais "ca ne saurait tarder". je l'ai terminé hier, le 9 février. Mes notions du temps sont particulièrement... élastiques!!

Mais j'ai A-DO-RE. Gros coup de coeur. (J'ai tellement adoré que je n'arrive pas encore à en causer...)