lundi 19 juillet 2010

Ceux qui sauront de Pierre Bordage

Jean et Clara devraient bientôt se séparer : elle regagnerait Versailles, il retournerait dans la clandestinité. Pourquoi êtes-vous allé à l'école ? demanda-t-elle.



- Je voulais apprendre.

- Et qu'avez-vous appris ?
- L'alphabet, l'écriture, l'arithmétique... comme tout écolier, je suppose.
- Vous comptiez en faire quoi ?
Il haussa les épaules.
- Je ne sais pas au juste. Ceux qui gouvernent savent, alors je pensais que c'était bien de savoir. Que ça améliorerait ma vie. Et si le passé avait été différent, quel serait notre présent ? Un monde scindé en deux. Les riches détenant le savoir, les pauvres condamnés à l'ignorance. Il y a ceux qui acceptent, s'oublient dans le silence. Mais il y a ceux qui se battent pour qu'une société plus juste émerge enfin.


Je ne savais pas du tout ce qu'était une Uchronie avant de lire l'article de El Jc, dans le Livraddict Mag n°1, sur la collection Ukronie de Flammarion Jeunesse. C'est ainsi que j'ai découvert que l'uchronie est une réécriture de l'Histoire à partir de la modification d'un élément dans celle ci. L'auteur imagine alors ce qu'il se serait passé si les évènements s'étaient déroulées d'une manière plutôt qu'une autre (définition "en gros" pour plus de détail, voir l'article dans le Mag).

Et donc, lorsque l'occasion s'est présentée de découvrir un des titres de cette collection mais en version poche (Editions J'ai Lu), je n'ai pas hésité une seconde. Et je ne regrette pas ce choix.

Dans "Ceux qui sauront" on se retrouve en 2008 mais avec un changement important : la Monarchie n'a pas disparu. Nous avons donc d'un côté le Roi et sa cour, riches, favorisés, éduqués et de l'autre les "cous noirs", se battant pour gagner quelques sous, n'ayant pas le droit à l'éducation ni à aucunes améliorations modernes (tel que le chauffage central ou bien le Réseau Informatique, sorte d'Internet mais avec un accès limité qu'à ce que les puissances veulent bien montrer). En bref, tel qu'était notre monde au 18ème siècle mais sans la "technologie".

Nous suivons ici les vies de Jean et Clara, alternant leur point de vue à chaque chapitre. L'un est un cou noir et l'autre une privilégiée, vivant à la cour. Alors que tout les sépare, ils vont être amenés à se rencontrer mais seront à nouveau séparer par leur classe sociale. Mais tout deux n'auront plus en tête que de retrouver l'autre. 
Sur fond de lutte des classes, de révolte qui gronde, de famine qui menace, nous les voyons tenter coûte que coûte et par tous les moyens de sortir de leur conditions. Les deux personnages sont bien décrits et recherchés, on prend plaisir à les connaître et à s'attacher à ces deux adolescents. 

L'alternance entre les personnages de chapitre en chapitre permet de garder un bon rythme à la lecture et surtout d'avoir envie de tourner les pages pour savoir ce qui arrive à l'un puis à l'autre (certains chapitres se terminant sur une action tel que l'on a très envie de poursuivre !).

En bref, j'ai apprécié de découvrir une Uchronie via un livre jeunesse, cela me permet d'avoir un aperçu du genre et je pense qu'un jour où l'autre je tenterai quelque choses de plus creusé (exploitant un peu plus le côté historique peut être).

Merci à Raphaël de chez J'ai Lu de m'avoir permis cette découverte !

12 commentaires:

Lexounet a dit…

Je connais déjà quelques titres de Bordage que j'aime beaucoup. Celui-ci est prévu depuis quelques temps.

karline05 a dit…

salut
et bien comme toi j'en ai appris plus sur l'uchronie
je ne connais pas Bordage malgré tous les avis sur lui
il faudra que je m'y mette un de ces jours

Jenny a dit…

Je ne connais pas le genre, ni l'auteur mais j'ai le livre dans ma PAL...

Dup a dit…

Merci Mallou de me rappeler ce poche que j'ai gagné sur Livraddict!
N'étant pas un part, je l'ai laissé s'enfouir dans ma PAL...

heclea a dit…

Ma découverte de Bordage ayant été très sympathique, je pense que je lirai celui-ci, surtout que depuis l'article de Jc j'ai très envie de découvrir l'uchronie !

Frankie a dit…

Je suis fan d'Uchronie depuis le Book Club d'avril avec les aventures de Thursday Next, même si ma lecture du Maître du Haut-Château a tempéré mon enthousiasme ! Mais ce livre m'a l'air bien intéressant ! Je vais le rajouter dans ma wish-list.

El Jc a dit…

Ravi qu'il ait été à ton goût. La collection Ukronie s'est récemment agrandie d'un nouveau titre, qui n'est autre que la suite de ce roman : "Ceux qui rêvent" je pense que nous apprendrons plus à la lecture de celui ci sur l'avenir de nos deux héros...

Phooka a dit…

Je l'ai lu il y a quelques temps déjà et il m'avait bien plu! Il manquait un peu de subtilité à mon avis. Bordage nous a habitués à mieux, mais ça reste quand même un très bon roman jeunesse!

Snow a dit…

Voilà un livre qui me plait beaucoup je n'ai jamais lu ce type de livre mais Bordage est qqn de renommer et qui écrit bien (il va falloir que je me procure ce livre ;) et j'espère [secrètement] qu'il sera là aux prochaines Imaginales et que je pourrais y aller :D )

Mélo a dit…

Encore un livre qu'il faut que je découvre car il me botte depuis un petit moment ;)

Corelie a dit…

Bel article ! Je souhaite découvrir Pierre Bordage depuis un moment. Je comptais le faire très bientôt avec Les fables de l'Humpur ou Porteurs d'âmes.

Maintenant je suis encore plus perdue xD Ton billet m'a donné très envie de découvrir Ceux qui sauront !

Si je n'arrive pas à me décider, tant pis, je prends les 3. C'est mon porte monnaie qui va pas t'aimer ;D

evertkhorus a dit…

Oh je ne savais pas que c'était un jeunesse vu l'édition. J'espère qu'il me plairai quand même, mais ça a l'air passionnant alors je le sortirai vite de ma PAL!