dimanche 10 mai 2009

La déclaration : L'histoire d'Anna de Gemma Malley

J'avais lu ce roman il y a un petit moment, pris à la bibliothèque. J'avais encore l'esprit dans Uglies de Westerfeld que j'avais fini un peu avant. Je trouve que ces romans se ressemblent un peu.

Dans une vie future, la race humaine a mis au point une technologie qui permet aux humains de restaient en vie. Plus de mort. Mais du coup, ils sont obligés de contrôler les naissances afin d'éviter un surpeuplement de la terre.

Une vie pour une autre, le traité signé par les candidats à la longévité stipule qu'en prenant le traitement ils s'engagent à ne pas procréer. Si jamais l'envie leur vient d'avoir un enfant, ils devront renoncer à la longévité pour faire une place à ce nouvel être humain.

Mais évidemment il y a des résistants qui tentent quand même d'avoir un enfant. Mais les autorités veillent et les enfants sont arrachés à leurs parents et deviennent des surplus. Ils sont enfermés dans un endroit pas très accueillant (genre une prison en un peu moins pire, juste un peu moins).

C'est là que l'on retrouve Anna. L'histoire débute par son journal intime qu'elle commence à tenir en dépit du fait que cela lui es interdit.

En fait tout lui est interdit, à elle et à ses semblables surplus. Ils se doivent de ne pas gaspiller des ressources destinés aux légaux. Eux non droit à rien car ils sont en trop.

Dans cet institution qui recueille les surplus, on leur enseigne tout ce qu'il faut pour faire d'eux des « esclaves » des légaux.

Anna supporte tant bien que mal son sort. Elle est même un des meilleurs éléments de sa section. Elle veut tout faire pour être à peu prêt digne de vivre en tant que surplus.

Et puis un jour, un nouveau arrive. C'est Peter. Celui ci semble la connaître et lui fait entendre que ses parents l'aiment et veulent la revoir parmis eux. Petit à petit, Anna accepte les révélations de Peter et, tout deux vont mettre tout en oeuvre pour s'échapper de l'enfer où ils sont enfermés.


C'est un roman jeunesse qui se lit vite et bien. L'histoire est bonne, on est entrainé dans la vie d'Anna et on espère qu'elle va pouvoir s'en sortir.

Comme je le disais plus haut, je trouve quelques ressemblances entre ce livre et l'univers de Westerfeld. Ce besoin que les humains ont à vouloir rester toujours jeune et beau.

Mon avis : 8/10 un agréable moment à passer.


7 commentaires:

Estelle C a dit…

Je ne commente pas le billet, mais j'ai vu que tu cherchais un swap. Voici un lien qui t'intéressera peut-être alors ...
http://histoire-de-lectures.over-blog.com/article-31178804.html

faelys a dit…

moi aussi j'ai beaucoup aimé la déclaration. Je vais d'ailleurs tenter de mettre la main sur la suite!

Malou a dit…

@ Estelle C :merci je vais aller voir ça de plus près !

@ Faelys : Un billet sur la suite demain :)

Dorothy a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Dorothy a dit…

Je l'ai lu récemment et j'ai adoré. Je me suis procuré la suite immédiatement, elle a rejoint ma PAL. J'ai envie de découvrir Westerfield aussi maintenant!

melcouettes a dit…

il faut absolument que je le lise ;-)!
en tout cas tu as une sacré descente de lecture en ce moment ;-)!

melcouettes a dit…

Bon ça y est je l'ai emprunté à la médiathèque. Et moi qui me disais que j'allais être raisonnable et lire ce qu'il y a dans ma pal ...