lundi 16 février 2009

Specials de Scott Westerfeld

Je continue sur ma lancée et finie de lire la saga des Uglies. Avec ce troisième tome je n'ai pas été déçue, le rythme du livre est très prenant, il y a de l'action tout du long.
Tally est donc devenue bien malgré elle (voir "Pretties") une Specials, mais pas n'importe quels specials, elle est une "Scarificatrice" et a pour chef son amie Shay.
La transformation est radicale puisque elle devient quasi invincible mais a aussi un fort sentiment de supériorité qui va lui causer quelques problèmes avec son ami Zane.
Dans ce volume, Tally part à la recherche de la Nouvelle Fumée, tente d'éradiquer la prolifération des pilules de maddy qui rendent les Pretties plus intense que jamais. Et je m'arrête là sinon vous n'aurez plus aucunes raisons de lire le livre.
La fin me laisse penser que l'auteur compter s'arrêter là, mais ce n'est pas le cas puisqu'il reste le livre "Extras". Bientôt la critique ici (demain en fait car je l'ai déjà fini :) ).


ce nom faisait frissonner Tally lorsqu'elle n'était qu'une Ugly insoumise et repoussante. Et voilà
qu'après une nouvelle opération, elle est devenue une Spécial à son tour !
Pourtant, la jeune fille ne peut s'empêcher de penser à son ancienne vie. Alors, le jour où les Autorités lui demandent d'éliminer les rebelles de La Nouvelle-Fumée, un choix douloureux s'impose à elle : doit-elle écouter la petite voix de sa conscience ou mener à bien la mission cruelle pour laquelle elle a été conçue ? Quelle que soit sa décision, le monde de Tally ne sera plus jamais le même...

4 commentaires:

melcouettes a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
melcouettes a dit…

elle a quand même pas de chance elle se retrouve toujours dans des situations compliquée ;-)
j'ai hâte de le lire (oui je me répète ;-) )

Malou a dit…

@Melcouettes : Oui c'est vraiment la fille pas de bol qui attire toutes les merdes :)

melcouettes a dit…

J'attends toujours Specials que j'ai réservé à ma médiathèque et qui devait être rendu le 21/02 :-(. J'ai hâte de le lire...