samedi 3 janvier 2009

La promesse des loups de Dorothy Hearst

Je le prends ? Je le prends pas ? J'ai beaucoup hésité avant d'acheter ce livre. Pourtant chaque fois que j'allais dans une librairie ou au supermarché, il était là, me narguant presque avec sa couverture qui "flashait" au milieu des autres livres. Plusieurs fois lu, la quatrième de couverture ne me tentais pas plus que ça.
Depuis des millénaires, ce pacte régit la communauté des loups de la Grande Vallée. Kaala, petite louve de sang mêlé, en porte les stigmates depuis sa naissance. Miraculeusement épargnée par la meute, elle doit lutter pour gagner sa place en dépit de l'hostilité générale. Quitte à se battre et à se révolter contre des lois qu'elle juge injustes. En sauvant de la noyade un humain, elle va mettre en danger sans le savoir la survie de son espèce et découvrir le mensonge qui se cache derrière la " Promesse des loups "... Une découverte qui pourrait lui coûter la vie, mais aussi la destruction de tout ce qui lui est cher. Formidablement documenté, mêlant les théories scientifiques les plus pointues à un imaginaire fantastique, cette saga épique où s'exprime l'inoubliable voix de Kaala donne une magnifique leçon de vie sur la paix, l'amitié, la différence. Dans la lignée des Enfants de la Terre de Jean Auel, le premier volet d'une captivante saga sur l'univers des loups, ennemis ou meilleurs amis de l'homme ?
Finalement, vous vous en doutez bien car sinon point de critique, je ramenais enfin "La promesse des loups" dans ma petite maison. Aussitôt acheté aussitôt lu, car je craignais qu'il ne parte se tapir au fin fond de ma PAL, sans quoi je ne l'aurais sans doute jamais lu !

Il est assez étonnant de se retrouver dans la peau d'un loup. Car c'est un loup ou plutôt un louveteau femelle qui narre. Nous voilà affublé des sens surdéveloppés de la race, soumis aux ordres du chef de meute, luttant nous aussi pour notre acceptation parmi nos pairs.
Le récit est assez simple en écriture et il serait facilement accessible aux ados. Cette simplicité a sans doute jouer dans la rapidité à laquelle je l'ai lu, ce qui n'est pas plus mal car j'ai eu du mal à accrocher au début.
Le commencement est assez laborieux, on ne voit pas où le livre va nous emmener, et puis au fil des pages on entrevoie le bout du tunnel, le but qui sera celui de Kaala. il va quand même falloir que je patiente avant de connaître la fin puisqu'il s'agit d'une saga en plusieurs tomes. Mais l'histoire me plait donc j'ai envie de connaître la suite.

Mon avis : 7/10 les débuts un peu long pénalisent un peu le livre.



2 commentaires:

MissBrownie a dit…

Je l'ai découvert en rayon samedi et je me suis demandée ce qu'il valait ...

La liseuse a dit…

Je pense un peu comme toi. Je n'ai accroché que vers la fin mais ça n'a pas suffit à me donner envie de lire la suite à l'inverse de toi. Je n'ai pas trop apprécié la relation de dépendance du loup envers l'homme.