vendredi 23 septembre 2011

Blog Pong Littéraire - 12ème Round : This Lullaby de Sarah Dessen

3 commentaires
All Remy has to remember her father by is a song. 'This Lullaby', with the memorable line, 'I will let you down'. Having seen her mother go through four failed marriages, she's pretty sure that's what most men do. So she's determined to keep the men in her life at arms' length. But then Dexter comes crashing into her world. He's everything she hates: messy, disorganised, impulsive, and, worst of all, a musician like her father. So why is it suddenly so hard for her to stick to her own rules?



Editions Hodder Children's Book
379 pages


Pour fêter le premier anniversaire de notre rendez-vous mensuel, Heclea et moi avons choisi de renouveler l'expérience de la lecture VO couplé à la découverte d'un auteur que l'on nous avait bien vendu. Voici mes réponses aux petites questions de ma poulette : 

1. Avais-tu déjà lu des romans de Sarah Dessen ? Si oui, comment classerais-tu celui-ci ? Si non, que penses-tu de la découverte ?
C'était mon tout premier Sarah Dessen ! J'en avais entendu tellement de bien via notre Fée bourbonnaise préférée que j'ai voulu la découvrir et en VO car c'est ma nouvelle lubie du moment et que plus je lis en VO plus je suis accro. Je dirais que je ne suis pas totalement convaincue par cette découverte, j'ai bien aimé mais comme j'ai eu un peu de mal à me mettre dans l'histoire à cause de mon niveau d'anglais pas encore très brillant, il faudra que je confirme ma Dessenitude avec un nouveau titre (J'ai Someone like you déjà tout prêt dans ma Pal pour ça).

2. Après les zombies, tu sembles dans une période romance et VO, pourquoi ces choix, et pourquoi ce livre en particulier ?
Alors en fait si je tombe dans la romance en ce moment c'est parce que je suis en mal d'amour... Nan je déconne. Je sauterais bien volontiers sur tout ce qui bouge sur mes livres remplis d'apocalypses et de zombies mais les circonstances veulent que je me plonge allègrement dans de la guimauve de midinette. Et la midinette attitude, une fois que tu l'as, t'en sors plus (n'est-ce pas Fée, Heclea ou Aily ?). La VO s'impose à moi pour ce genre de livre parce que je trouve que cela est beaucoup plus digeste et moins neuneu qu'en français. Oui midinette qui s'assume mais en lisant en anglais on garde un petit côté je suis cultivée moi madame. Pourquoi ce livre ? Comme je le dis plus haut : parce que Fée.

3. Remy, l'héroïne, a des idées bien arrêtées sur l'amour, est-ce que cela t'a surprise ? La comprenais-tu ?
Je n'ai pas vraiment été surprise par les idées de Remy sur l'amour car l'on comprends assez vite via son histoire personnelle et celle de sa mère qu'elle n'a pas eu des exemples très brillants pour lui permettre de croire en l'amour. Personnellement je suis plutôt optimiste et vois (quasiment) toujours le verre à moitié plein alors je ne peux pas la comprendre totalement. Elle s'est forgée une carapace sous laquelle il y a une toute petite étincelle de potentiel Love at first sight, mais elle passe son temps à remettre par dessus une couche de maniaquerie et de bitchitude afin que personne ne s'en aperçoive.

4. T'es-tu par moments identifiée à un des personnages, si oui lequel ?
Non, je m'identifie que très rarement à un personnage et ici ce n'est pas le cas. Peut être parce que théoriquement, j'ai passé l'âge pour ce genre de livre *nearly trentenaire powa*

5. Au début, Dexter aborde Remy de manière très directe. As-tu trouvé cela crédible, qu'aurais-tu pensé à la place de notre héroïne ? 
Crédible ? Non pas trop, je ne sais pas si c'est le genre de truc qui pourrait arriver dans la vie, en tout cas je n'en ai jamais été témoin (et encore moins l'objet). Mais c'est ce qui fait le charme de l'histoire entre Remy et Dexter, comme Remy le souligne dans le livre, c'est une histoire de timing, si elle était restée plus longtemps dans le bureau de son beau-père, elle n'aurait sans doute jamais croisé Dexter et toute l'histoire n'aurait pas eu lieu d'être. C'est un peu l'effet papillon version amoureuse.
Personnellement, on m'aborde de cette manière je pars en courant je réagirais sans doute comme Remy. Incrédule et pas du tout convaincue, je laisse courir et n'y penserais plus. Ou alors peut être un peu. Bon ok, je me ferais surement des films, midinette attitude oblige.

6. Si tu devais résumer ta lecture en 3 impressions, que dirais-tu ?
Zip Coke, The Potato Opus, Hate Spinnerbait.
Quoi ? C'est pas des impressions ? Ben non mais ça devrait éveiller la curiosité.

7. Au final, convaincue par cette romance ? Est-ce que quelque chose t'a dérangée ou au contraire t'a transportée ?
Comme je l'ai dit plus haut (tiens tiens je me répète-moi) je ne suis pas totalement convaincue par ma lecture et par l'auteur. Bien que j'ai vraiment apprécié de découvrir Remy et son caractère qui change beaucoup des jeunes filles habituelles dans ce genre de livre. Il n'y a pas grand chose qui m'ai dérangé si ce n'est une partie de la fin, un peu trop happy end à mon goût, avec toutes les bonnes choses qui finissent par arriver pour tout le monde. Et c'est sans doute pourquoi je n'ai pas été transporté par cette lecture, il me manque un petit quelque chose, comme dans The Summer i turned pretty de Jenny Han, qui fait que l'on ne lâche plus le livre avant de l'avoir terminé.

8. Comment as-tu trouvé l'écriture ? La VO t'a-t'elle dérangée ? Le conseillerais-tu à quelqu'un qui débute ? 
Je suis pas une grande experte de la VO (oui je sais on dirait pas comme ça, je donne bien le change) mais j'ai trouvé l'écriture un poil plus difficile par rapport à ce que j'ai pu lire par ailleurs. Pas mal de mots m'étaient inconnus et il me fallait constamment me concentrer d'avantages pour en deviner le sens avec le contexte (je lis en VO sans filet enfin sans dico). Donc non je ne le conseillerais pas pour débuter, j'ai trouvé The Summer i turn pretty (oui j'ai adoré et j'en fait la pub, c'est mon blog d'abord) bien plus abordable comme la trilogie de Susan Pfeffer d'ailleurs.

9. Prévois-tu de lire d'autres titres de cet auteur ? Sais-tu déjà lesquels ?
Comme je l'ai ... non je vais pas la refaire une troisième fois, mais oui je prévois de lire un autre titre de l'auteur, je veux absolument devenir fan de Sarah Dessen et j'espère que ça deviendra le cas avec Someone like you qui attends patiemment son tour.

Vous pouvez retrouver les impressions de Miss Heclea sur son blog La pile à lire (en ligne depuis une semaine maintenant parce que comme chacun sait, je ne suis jamais à l'heure pour notre blog pong). Toutefois le mois prochain pourrait être la grande première de ma ponctualité avec Uglies de Scott Westerfeld qui sera une relecture pour moi. Rendez-vous le 16 octobre !!!

samedi 3 septembre 2011

News #1

4 commentaires
Parfois j'ai quelques infos que je souhaiterais partager mais je ne prends jamais le temps de le faire et j'ai aussi, avouons le, la flemme de faire un malheureux post pour. Là je suis motivée alors j'avais envie de vous faire partager deux petites news sympa. 

Tout d'abord chez les copines de Book En Stock, où le mois de Thomas Geha (que je ne connais pas du tout) bat son plein ! Le mois de ... est un rendez-vous mensuel initié par Phooka et Dup et concerne un auteur différent chaque mois. Elles vous expliquent le fonctionnement bien mieux que moi par là. Ce mois-ci c'est donc Thomas Geha qui est à l'honneur et l'échange qui a débuté le 1er septembre est vraiment très intéressant. Vous pouvez aussi retrouver une liste de chroniques et autres liens concernant l'auteur sur ce billet. Le mois prochain sera consacré à l'auteur Eli Anderson, auteur d'Oscar Pills (que je n'ai toujours pas lu non plus).

Ensuite autre news importante : La 13ème Editions de Masse Critique de Babelio est annoncée !! Elle se tiendra le Jeudi 8 septembre et l'on pourra postuler pour près de 200 livres de 60 maisons d'éditions différentes ! Alléchant ! La Liste des livres à distribuer sera consultable à partir du Mardi 6 septembre sur cette page

vendredi 2 septembre 2011

Les chemins de poussières, tome 1 : Saba, Ange de la mort de Moira Young

4 commentaires
Au coeur d'un univers futuriste dévasté, la quête haletante d'une héroïne exceptionnelle. 
Je vais bientôt mourir, il dit très vite. 
Non, Pa! 
Ecoute. Je sais pas ce qui se passe après. Je n'ai eu que des visions. Mais ils vont avoir besoin de toi, Saba. Lugh et Emmi. Et d'autres encore. Beaucoup d'autres. Ne cède pas à la peur. Sois forte, comme je sais que tu es. Et n'abandonne jamais, tu as compris, jamais. Quoi qu'il arrive.

J'avais beaucoup d'appréhension à ouvrir ce livre car d'une part je ne l'avais pas choisi (reçu dans le cadre des Chroniqueurs Onlitplusfort de Gallimard Jeunesse) et d'autre part les quelques échos que j'en avais eu me faisait redouter une lecture longue et pénible. 

C'est finalement agréablement surprise que je ressort de ma lecture. Sans être totalement emballée, j'ai été emportée et passionnée par l'histoire de Saba. Une histoire simple et complexe à la fois, dans un style un peu déroutant mais auquel on s'habitue assez vite. En effet, l'histoire est contée du point de vue de Saba, qui n'a pas reçu beaucoup d'éducation. C'est donc dans un langage familier, sans négation, et parfois très décousu que l'on découvre l'intrigue. Personnellement au bout d'un moment, mon petit cerveau se chargeait de remédier au manque de négation et pour le reste, il m'a suffit d'un peu plus d'attention par moment.

J'ai accroché facilement au personnage de Saba, malgré son caractère difficile et centré sur elle-même et son frère jumeau Lugh. Sa petite soeur Emmi fait les frais de ce caractère plus d'une fois, les différents compagnons d'aventure de Saba également mais petit à petit on s'attache à elle et on la voit s'ouvrir un peu plus aux autres et au monde. Il y a quand même pas mal de personnages dans ce livre, que l'on rencontre au fil du livre, chacun se rajoutant à l'aventure de façon tout à fait naturel. On n'échappe pas à la petite histoire de coeur mais ce qui est intéressant ici c'est que ce n'est pas le but propre de l'intrigue. Cela nous mets juste un peu de piquant dans le récit.

Séquestration, combat, fuite, amitié, amour, délivrance ... voilà quelques mots pour résumé ce livre jeunesse . Tout cela planté dans un monde futuriste où ce que l'on connait n'a plus d'existence, où tout a été ravagé et où il est difficile de survivre. Comme tout livre ayant pour trait une quête, on alterne moments calmes et actions. On prends ainsi assez rapidement un petit rythme de croisière qui nous permet de ne pas s'ennuyer lors de la lecture. 

Merci à Gallimard Jeunesse / Chroniqueurs Onlitplusfort pour cette lecture.

Editions Gallimard 
Collection Jeunesse
349 pages
Sortie le 8 septembre 2011