lundi 16 avril 2012

BPL #19 : Le Dernier Jardin, tome 1 : Ephémère de Lauren DeStefano

Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ? Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L'humanité a cru voir son avenir assuré...jusqu'au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l'espèce. Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l'amour sincère de son mari et la confiance qui s'instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n'a qu'une idée en tête : s'enfuir de cet endroit.  

S'il n'y avait pas le BPL avec mon amie Heclea, je crois que ce blog voguerai dans les limbes sans pitié de la blogosphère. Mais comme j'adore mon rendez-vous mensuel avec ma cocotte je m'attelle chaque mois à faire en sorte d'être à l'heure (ou presque). Ce mois-ci nous avons lu Ephémère, le premier tome d'une trilogie dystopique "Le dernier jardin".



1. Encore une dystopie qui a beaucoup fait parler d'elle à sa sortie. Est-ce que tu t'attendais à ce type d'histoire, est-ce que tu as aimé ?
Je partais totalement sans a priori en débutant ce livre, étant donné le bruit qu'il avait fait à sa sortie je m'étais fermée hermétiquement à toutes critiques à son sujet, premièrement parce que les livres qui font le buzz en général cela me gave vite et deuxièmement parce qu'il ne me tentait pas plus que ça à la base. C'est lors d'une promotion de l'éditeur sur les livres numériques que le titre m'a interpellé et que je me suis laissée tentée.
Je ne m'attendais pas du tout à plonger dans une dystopie et surtout vu mon peu d'envie de lire du jeunesse en ce moment, à être à ce point happée par l'histoire. Sans être un coup de coeur (oui mon coeur est difficile à prendre) c'est une bonne surprise.

 2. Qu'as tu pensé de l'univers présenté ? Du fait que l'auteur situe l'action dans des lieux connus (Floride, NY) ? 
J'ai juste adoré l'univers où se déroule l'histoire. Cette grande demeure avec ce jardin immense, tellement bien décrit que l'on s'y imagine très bien déambuler au côté de Rhine. Il s'en dégage rapidement une atmosphère un peu spéciale qui permet de s'immerger dans l'histoire sans souci. L'auteur situe certaines actions en des lieux connus mais sous sa plume il prenne une toute autre apparence et surtout on découvre bien vite que c'est le monde entier qui a changé. Il manquera peut être cela à l'intrigue, un petit développement sur les raisons de ses changements, même si on l'aborde rapidement cela ne suffit pas à satisfaire ma curiosité (légendaire).

 3. La condition des jeunes filles n'est pas facile dans ce roman, est-ce que ça t'a parlé ? Est ce que tu trouves le sujet bien traité ?
J'étais assez mitigée lorsque j'ai découvert le sort réservé aux jeunes filles de ce roman, traitées comme du bétail avec un côté qui n'est pas sans rappeler de l'esclavage pur et simple. Pourtant pour certaines jeunes filles, comme une des protagonistes de l'histoire, cela se révèle être le seul moyen de vivre une vie confortable et représente le summum de ce qu'elles peuvent espérer de leur si courte vie. L'auteur réussi à retranscrire à travers ses trois personnages féminin, différents points de vue quand au vécu de la situation et l'on voit l'impact qu'elle peut avoir selon les caractères et le vécu de ceux-ci. 

 4. L'action est très concentrée sur les relations entre les différents personnages, aurais-tu aimé autre chose ? Qu'as tu pensé de ce huis clos ?
J'ai trouvé cela juste parfait. Les relations entre les différents personnages sont la base même de l'intrigue, c'est ce qui permet d'avancer dans l'histoire, à coup de manigances, de confidences, de liens qui se créaient on avance petit à petit. L'action n'est pas la base de cette dystopie, on est plus dans une longue réflexion sur la manière de sortir de ce qui est un cauchemar pour Rhine. Le huis-clos rajoute une pression supplémentaire par rapport au compte à rebours de leur mort. Ils ont tous une date de fin plus ou moins proche et l'ont sent que les relations sont exacerbées, que les détails prennent plus d'importance, qu'ils vivent dans l'urgence. 

 5. Certains personnages t'ont-ils plus touchée ou marquée ? Lesquels et pourquoi ? 
Les trois soeurs épouses à leur manière m'ont chacune touchées mais plus particulièrement Cécilia, même si elle est extrêmement agaçante (en même temps qui ne l'est pas à 13 ans). Sa volonté de bien faire et de plaire à tout prix à son mari, d'en obtenir toutes les attentions renforce le côté fragile de sa jeunesse et tout comme Rhine, on en vient à vouloir la protéger de tout cela. J'ai eu un peu de mal à cerner Jenna par contre, elle qui semble en vouloir tellement à Linden et qui finalement lui cède si facilement. On ne comprends pas très bien pourquoi à part vers la fin peut être où l'on entrevoit son côté manipulateur qui profitera à Rhine. 

 6. Où classerais-tu ce roman par rapport aux autres du genre ?
J'ai toujours du mal à classer un roman par rapport à ses petits copains, je suis bon public et au niveau dystopie j'ai rarement était déçue. Bien sur Ephémère n'atteint pas l'excellent niveau de Life as we knew it (qu'il faut que je relise un jour en anglais) mais il égale facilement Promise d'Allie Crombie ou Delirium de Lauren Olivier.

 7. As-tu envie de lire la suite, ou préfères-tu t'arrêter là ?
Oui je lirais volontiers la suite, ce n'est pas une de mes priorités mais je trouverais surement le temps de découvrir la suite un de ces jours pourquoi pas en VO d'ailleurs car j'ai lu que le niveau y était abordable alors pourquoi pas.

L'avis d'Heclea sur Ephémère c'est sur son blog !

C'est avec une super grande impatience que le mois prochain nous nous attaquerons au quatrième tome de Vampire Story, la saga sanguinolente et vampirique de David Wellington. 23 heures sort le 20 avril et il sera sur nos blogs le 16 mai !!! 

5 commentaires:

Mariiine a dit…

Quand ce livre est sortie, il était sur tout les blogs, et comme toi j'ai été gavée, donc je ne l'ai toujours pas découvert. Même si ton avis donne très envie, je pense attendre encore quelques mois avant de me lancer ;)

Mylène Ancel a dit…

J'avais aussi beaucoup aimé à la fois l'histoire et les personnages vivant dans ce huis clos :)

heclea a dit…

Ravie de t'aider à garder ce blog en vie poulette ;)

Vivement le 16 mai, qu'on frissonne ensemble !!!

Frankie a dit…

Comme j'ai dit chez Heclea, Éphémère ne me tente pas mais par contre le prochain BPL oui ! :) Je vais m'acheter ce tome 4 dès sa sortie mais comme je sais que je n'aurai pas le temps de le lire avant vos chroniques, je vous lirai avec beaucoup d'intérêt !!!

melanie-c a dit…

Bonjour, je me permets de poster ce commentaire afin de faire de la publicité pour le roman que je viens d’écrire. En effet, à l’heure actuelle il est très difficile de se faire connaître, c’est la raison pour laquelle j’ai ouvert un compte facebook « Melanie Ca », une page facebook http://www.facebook.com/pages/Destinée-MélanieC ainsi qu’un blog http://destinee-melanie-c.over-blog.com/; dans lesquels je partage certains extraits de mon œuvre, je discute avec vous de vos lecture et si vous êtes intéressés je vous confie mon roman dans son intégralité. En contrepartie de votre participation, je ne demande que vos critiques, qu’elles soient positives ou négatives et un peu de publicité. Je remercie tous ceux qui se montreront présents pour m’aider ! J’ai besoin de vous pour que vous m’aidiez à apporter toutes les améliorations possibles à mon roman. J’espère vous faire partager ma passion pour l’écriture et n’hésitez pas à partager avec vos amis. A très bientôt !